Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mardi 30 septembre 2014

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.806 : "Il est pas mal, ce jeune curé !"

Rencontrant récemment des gens qui avaient participé cet été à un mariage sur la paroisse Montfort-sur-Sèvre, à Mortagne, ceux-ci me firent part, avec un certain amusement, d'une réflexion entendue à la sortie de la cérémonie : des jeunes, qui avaient apprécié la façon dont le mariage s'était déroulé, se disaient entre eux : "ça s'est vraiment bien passé ! C'était très bien ! Il est pas mal, ce jeune curé !"
C'est une personne encore relativement jeune en effet qui avait présidé cette cérémonie de mariage.
Ces jeunes n'étaient pas de Mortagne, et ne connaissaient pas le célébrant. D'autre part, peu habitués des églises, ils n'avaient pas prêté attention à la façon dont l'étole était portée. Car en effet, en fait de "jeune curé", il s'agissait tout simplement d'un diacre de la paroisse, en la personne de Thierry, ordonné il y a un an seulement.
Inutile de dire la joie que j'ai éprouvée alors, devant un tel fait : quelle belle image de l'Eglise, quelle vision positive du sacrement de mariage, quel beau témoignage de la jeunesse infinie de l'Eglise !
En tout cas, les jeunes en question sont repartis avec ce sentiment d'avoir vécu quelque chose de beau, dans une de ces églises où ils ne mettent peut-être les pieds qu'à l'occasion de telles cérémonies.
Autre fait : il y a une huitaine de jours, deux mariages se sont succédé en la Basilique de Saint Laurent-sur-Sèvre. Pour le premier mariage, les futurs époux avaient souhaité être accompagnés, tant dans la préparation que pour la célébration, par un diacre de leurs amis, Noël, lui aussi ordonné, comme Thierry et avec lui, il y a un an seulement. Là encore, je n'ai entendu que des paroles de bonheur, par rapport à la façon dont tout s'était déroulé.
C'est cela, l'évangélisation !
Et lorsque Michel ou Claude, les deux autres diacres, président également des cérémonies de mariage, l'on sent les gens heureux de la façon dont ils conduisent la prière de l'assemblée.
Quelle espérance pour notre Eglise !
J'en arrive parfois à rêver du temps où des hommes mariés, de cette qualité, pourront conduire aussi la bonne marche de nos communautés catholiques locales.
Chers frères diacres, un immense merci !

0 commentaires: