Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 12 juin 2014

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.790 : Merveilles de l'Esprit-Saint (suite)

Pour info, vous avez été 371 à vous connecter sur ce blog hier mercredi 11 juin ; merci à vous !
Toute cette semaine est remplie des merveilles de l'Esprit, sans cesse à l'action autour de nous et en nous. J'en avais encore la preuve hier soir, lors de la rencontre des adultes qui accompagnent la trentaine de jeunes se préparant à la confirmation sur notre paroisse. On les appelle les "tuteurs", chacun suivant personnellement l'un des jeunes qui a fait le choix de recevoir ce sacrement.
Ce qui était marquant, c'est de voir comment l'Esprit est à l'oeuvre à la fois dans le coeur de ces jeunes, mais aussi, des adultes qui cheminent auprès d'eux.  Des jeunes bien de leur temps, avec leurs aspirations et leurs questions, leurs incertitudes et leurs espérances, leurs soucis et leurs joies. Certains sont très réservés, d'autres s'expriment plus facilement, mais tous essayent d'y voir plus clair, et dans leur foi, et dans leur vie.
Il faut reconnaître que cela peut être difficile par rapport à l'âge qu'il ont, où l'on rejette tout ce que disent les parents et les adultes. Et en même temps, avec cette possibilité qui leur est offerte d'échanger avec un adulte, cela les déconnecte d'un rapport unique avec leurs parents seulement ;  cet élargissement est apprécié, tant par les jeunes que leurs parents d'ailleurs.
En tout cas, une chose est sûre : si l'Église n'offrait pas cette possibilité aux jeunes, il y aurait un grand trou noir pour cette classe d'âge, qui est ainsi rejointe et prise en compte. Peu à peu, durant tous ces mois de préparation à la confirmation, les tuteurs disent voir ces jeunes avancer, évoluer, grandir, mûrir, se transformer.  Il y a en eux des choses qui s'éclairent ; peu à peu, ils s'approprient leurs propres motivations. C'est juste une ébauche, mais on sent qu'en eux, quelque chose se lance ; et c'est là que nous pouvons lire l'action de l'Esprit.
Cet Esprit largement en action aussi dans le coeur des tuteurs. Quand un jeune demande par exemple à un adulte s'il a du goût à aller à la messe, ou pourquoi il a pris tel engagement, dans la société ou dans l'Église. Ou quand, lorsqu'ils lisent ensemble un texte des Actes des Apôtres, quand le jeune demande des explications de texte à son tuteur, celui-ci se sent appelé à relire la Bible autrement, à approfondir ce que celle-ci veut nous faire saisir de la vie de Dieu et du peuple chrétien.
Finalement, dans cette riche démarche ecclésiale, tout le monde trouve son compte, et la paroisse est réellement en prise sur un bon groupe de jeunes, le tout dans le grand souffle de l'Esprit.

____________________________________

Fin de la récréation  !

Les lignes qui suivent ne vont pas beaucoup vous intéresser, car il s'agit de la triste manifestation de quelqu'un qui est sans doute très malheureux, et dont exceptionnellement, cette semaine, j'ai publié les commentaires, pourtant anonymes, ce que d'habitude, je ne fais jamais.
Un jour où, suite à l'intérêt déplacé suscité par la mise en valeur d'une lettre anonyme qui circule dans le diocèse de Luçon, j'exprimais mon profond désaccord avec la publicité ainsi faite à un courrier "sans visage", je profitai de l'occasion pour parler des messages anonymes que je reçois sur mon blog, régulièrement, depuis des années.
Et parfois, plusieurs dans la même journée, et de la même "plume" !  Vous pouvez vérifier : deux le 8 juin et trois le 9 juin par exemple !  Faut l'faire !!!
Une personne n'arrivant pas à me croire, j'ai pris la peine de publier cette semaine, à titre de preuve, les messages anonymes reçus dernièrement.
Vous avez pu en prendre connaissance en cliquant sur "commentaires", au bas de billets de cette semaine.
Je vous laisse juges du contenu de ces messages. Comme ils sont en contradiction totale avec la charte qui figure en page de garde de ce blog (en haut à gauche), je les ferai disparaître définitivement de ce blog dès dimanche prochain.
Sortis de l'obscurité, ils retourneront au néant dont ils sont le signe, et pour toujours !
Si l'on peut dire, j'ai fait, en ces jours, une fleur à ce "sans personnalité", en vous faisant profiter de la beauté de sa prose ; mais désormais, je ne publierai plus aucune ligne de lui.
Puisse l'Esprit de lumière éclairer tous les coeurs !

Maxime du jour à méditer :
"C'est la roue du carosse qui est dans le plus mauvais état qui fait le plus de bruit !"  (Rivarol)

0 commentaires: