Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 1 juin 2014

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.782 : Chaque liturgie doit être une fête !

Je repense souvent à cette phrase qu'avait prononcée le cardinal Ratzinger avant son élection : "Chaque liturgie devrait être proprement un acte de fête."  C'est là pour moi la base même de la liturgie, d'un vrai contact collectif avec le Seigneur.  Mais comment se fait-il que le christianisme soit parfois devenu si ennuyeux ?  Que trop de messes soient si tristes ?  Et quand, dans notre Église, va-t-on se demander sérieusement comment il se fait que les jeunes générations s'ennuient aussi royalement lors de nos célébrations ?
Certains diront : "C'est de la faute aux jeunes ! Ils ne savent pas intérioriser. Ils sont sans profondeur..." Quelle erreur !  En effet, lorsque, tout à coup, ils participent à des messes vivantes, les voilà enchantés, heureux de s'y retrouver enfin.
Je voudrais rendre hommage aujourd'hui à tous ces laïcs (équipes liturgiques, chorales, musiciens...), diacres, prêtres, religieux-ses qui, au contraire, se battent pour que les choses progressent ; et tout particulièrement, sur la paroisse Montfort-sur-Sèvre, pour ne prendre que l'exemple de cette semaine, à celles et ceux qui ont pris du temps, fait travailler leur imagination, se sont laissés pousser par l'Esprit, pour nous offrir les trois belles cérémonies que nous venons de vivre coup sur coup : dimanche 25 mai à Saint Laurent avec 30 premiers communiants, jeudi 29 à Mortagne, avec 19 autres et ce matin à Saint Laurent avec 43 professions de foi.  Plus qu'à d'autres occasions peut-être, l'on a senti les assistances vibrer, et les visages étaient rayonnants.
Le problème, il est vrai, c'est que ce n'est pas tous les dimanches la fête de la profession de foi, et que l'on ne peut pas faire tous les week-ends une messe des familles ou de première communion. Par contre, sans doute pourrions-nous, dimanche après dimanche, faire travailler davantage notre imagination, soigner les gestes et la mise en valeur des signes, rebondir sur l'actualité, insuffler joie et enthousiasme... En un mot, donner envie de revenir, d'aller plus loin !
Quand le fils prodigue est revenu de ses bêtises, il n'a pas été accueilli par son père avec une mine longue comme ça, mais par une fête en son honneur. C'est cela aussi notre rôle et notre mission : accueillir tous nos frères et soeurs, de toutes tendances ou situations, dans un esprit de fête et de bonheur.  Et si les chrétiens étaient connus pour la qualité de leurs fêtes et de leurs messes, plutôt que par leurs zizanies diocésaines ou leur opposition à ceux qui ont une autre conception qu'eux de la morale et de l'existence ?
Père, que ta volonté soit FETE !

2 commentaires:


Père Gaignet a dit…

je n'arrive pas à poster de commentaires sur ton blog, donc je t'envoie ici notre merci pour la belle célébration de dimanche qui nous a fait beaucoup de bien! transmets nos encouragements à tous les gens concernés; nous étions fiers de montrer "notre"Eglise à ceux de la famille qui ne sont pas des habitués! voilà le chemin : proximité, grande attention à chacun, intériorité, créativité! alléluia! Esprit saint souffle fort sur ton Eglise, que ça soit contagieux!!!


fraternellement, et avec reconnaissance!

elisabeth avrit

Père Gaignet a dit…

Sans cesse, des personnes me disent qu'ils n'arrivent pas à poster leurs commentaires.
Qu'ils n'hésitent pas, comme Elisabeth, à m'envoyer leur commentaire par mail, à l'adresse suivante : olivier.gaignet@yahoo.fr
Je me ferai un plaisir de les publier !
O.Gaignet