Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 5 mars 2014

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.750 : Eternelle randonnée

Pas très original, le titre de ce billet, qui essaye de s'inspirer du titre donné par Jean-Christophe Rufin à sa marche récente vers Compostelle : "Immortelle randonnée". Mais en ce qui me concerne, je veux parler, en ce mercredi des Cendres, de la marche des chrétiens vers Pâques. "Je suis parti, voilà tout", écrit Rufin. J'aime bien ces titres, parmi d'autres, de ses chapitres : "Dans l'alambic du Chemin", "Rencontres sur le Chemin", "Au sommet du Chemin", "Égarements sur le Chemin", "Solitudes en Chemin", "Dernières épreuves sur le Chemin"... On retrouve là les mêmes accents, thèmes, desseins pouvant toucher le chrétien dans sa route vers Pâques ! Car, durant les 40 jours à venir, chacun de nous va entrer dans l'alambic de l'Evangile en effet ; il fera des rencontres, qui pourront soit le guider, soit le décourager ; il y aura des sommets et des bas-fonds, des moments de bonheur et des temps de découragement ; avec d'inévitables égarements : nous ne sommes pas des anges en effet ! Cependant, malgré la solitude, et au-delà des épreuves, nous arriverons, nous le croyons, à accéder au rivage ultime, au but de notre route : le sommet de Pâques !
Avez-vous remarqué que J-C Rufin met toujours une majuscule au mot "Chemin" ? Un peu comme s'il voulait le personnaliser, ce Chemin, témoigner de son importance infinie, je le cite : "Le Chemin est une force. Il s'impose, il vous saisit, vous violente et vous façonne. La plupart des pèlerins n'ont pas pris le Chemin, le Chemin les a pris." (p. 23) Assez facilement, le chrétien fait alors le lien avec le mot bien connu de Jésus : "Je suis le Chemin..." Et là, il ne s'agit plus seulement du sentier qui vous envahit de sa présence, ou sur lequel on se prend la tête car les indications manquent de précision ou de fiabilité, quand elles ne sont pas tout simplement absentes.
 Le thème, le fil rouge du Carême sur la paroisse cette année, c'est celui de la randonnée justement. Titre figurant sur la feuille de messe de ce mercredi : "Randonneur, arrête-toi : c'est le moment favorable." Dimanche, ce sera : "Randonneur, traverse le désert ; fais attention." Puis, le 2° dimanche de Carême : "Randonneur, gravis la montagne : écoute le Fils bien-aimé" (celui qui est le Chemin).   Et ainsi de suite jusqu'à Pâques.
Une belle route en perspective, ensemble, en tenant la main du Christ et celle de nos frères, pour une randonnée d'éternité !

0 commentaires: