Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 16 février 2014

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.748 : "Va d'abord te réconcilier avec ton frère !"

Dans l'évangile de ce dimanche, Jésus n'y va pas de main morte, et chacun de nous en prend pour son grade: "Si quelqu'un insulte son frère, il en répondra devant le grand conseil. Si quelqu'un maudit son frère, il sera passible de la géhenne du feu. Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande sur l'autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite, viens présenter ton offrande." (Matthieu 5/22-24).
Or, il semble que, depuis toujours, il y ait une forte déviation dans notre religion, et Jésus déjà, comme le montre ce passage d'évangile, et St Paul lui-même, avec les premiers chrétiens, en ont souffert. C'est de croire qu'on peut avoir des ennemis, être fâché gravement avec quelqu'un, mépriser tel autre, sans que cela ne nous empêche de venir prier Dieu tranquillement, et aller à la communion, comme si rien n'était.
Mais aujourd'hui, si l'on peut dire, Jésus vient remettre les pendules à l'heure . Dans ce passage d'évangile, il ne dit pas : "Tu es fâché avec un  tel ou un tel, brouillé avec telle partie de la population de ton pays, ce n'est pas grave ! Tu peux continuer à te croire quand même un bon chrétien... Un peu pécheur, mais sans plus !"
Pas du tout ! Au contraire, Jésus met le doigt où ça fait mal. Il nous dit aujourd'hui : "Tu dis du mal de ton prochain, ta place n'est pas devant cet autel, mais devant ton frère, pour lui demander pardon. Ensuite, tu pourras revenir devant l'autel."
Avec ce message décapant de Jésus, trop oublié, finie la religion à l'eau de rose, sans impact sur notre vie ! D'ailleurs, récemment, dans son exhortation sur "La joie de l'Evangile", le pape François nous a interpellé également en ce même sens, je le cite : "A l'intérieur du peuple de Dieu, que de guerres entre chrétiens. Qui voulons-nous évangéliser, avec de tels comportements ?"  (n° 98 à 101)
Puissions-nous marcher hardiment sur les pas de Jésus, le Frère universel !

1 commentaires:


B.Tarnier a dit…

Merci, père Olivier ! Reçu 5 sur 5 et approuvé idem !

Bernard