Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 1 novembre 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.725 : "Le jugement dernier a lieu tous les jours." (Albert Camus)

Remarquable, cette réflexion d'Albert Camus dans son ouvrage : "La Chute" : "N'attendez pas le jugement dernier : il a lieu tous les jours."  En cette fête de la Toussaint, rien de mieux pour nous aider à bien comprendre ce qu'est la sainteté, et où et quand il faut nous y préparer : ici et maintenant.  C'est aujourd'hui en effet qu'il nous faut actualiser les Béatitudes, chacun au coeur de notre propre vie. Facile à dire, mais comment faire ?  Je me permets de donner quelques exemples, tout simples, et à la portée de chacun.
-  Je pense à cette secrétaire qui, dans son administration, son bureau médical ou autre, reçoit chacun avec un beau sourire et l'écoute avec beaucoup d'attention, autant que son temps le lui permet bien sûr ; mais ce n'est pas d'abord une question de longueur. "Heureux, debout, les doux : ils obtiendront la terre promise." (On peut aussi traduire "heureux" par "debout", en effet ; d'ailleurs, c'est moins statique.)
-  Il y a aussi ce syndicaliste dont j'ai remarqué qu'il prenait du temps pour aller discuter, avec ses voisins ou plus largement, à propos du taux de leur retraite, un sujet bien à l'ordre du jour actuellement ; ceci, pour voir avec eux comment leur situation pourrait s'améliorer. "Debout, ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront comblés."
-  Je pense également à ce petit garçon qui va au caté. Dans son école publique, quand la maîtresse a demandé si quelqu'un avait une belle histoire à raconter, il a levé le doigt et dit : "on a appris le "au nom du Père" au caté ; je vais le dire et vous allez le faire après moi." Et il l'a fait reprendre aussitôt à toute la classe avant que la maîtresse ait eu le temps de dire ouf !  "Debout, les coeurs limpides : ils verront Dieu."
-  On pourrait parler également de ces saints de religion musulmane qui protègent leurs frères chrétiens persécutés, au Pakistan, au Liban, en Egypte ou ailleurs, mais aussi de ces Libanais ou Jordaniens qui accueillent bien plus largement que nous, pourtant de racines soit-disant chrétiennes, des centaines de milliers de réfugiés syriens.  "Debout, les êtres compatissants : ils seront appelés enfants de Dieu."
-  Et ces gens, pas forcément tous pratiquants mais qui, dans leur famille, s'organisent pour passer voir le plus souvent possible leurs vieux parents en maison de retraite. "Debout, ceux qui pleurent : ils seront consolés."
Les saints anonymes, innombrables sont-ils, et souvent, tout près de nous. Et c'est à eux que l'Evangile proclame : "Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux !"

0 commentaires: