Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 10 octobre 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.714 : Les Fleurs du Ciel

Plus encore que pour l'animatrice ou l'animateur, le privilège du prêtre, lors des eucharisties ou des temps de prière, c'est que, situé face à l'assemblée, il peut, tout au long de la cérémonie, se laisser conduire vers Dieu par les fleurs qu'il a sous les yeux.
Il existe deux catégories de fleurs naturelles dans les églises : celles que de talentueux-ses fleuristes préparent pour nous inviter à tourner notre pensée vers le Seigneur, mais aussi, les personnes présentes à la célébration ; chacune en effet représente une fleur unique, de grande beauté, auréolée de la lumière de Dieu.
J'aime bien regarder le visage des gens, pendant les cérémonies : le plus souvent, leurs yeux sont lumineux. Chaque fois alors, au plus profond de moi-même, je me dis : "A travers cette vision, quel beau cadeau tu me fais, Seigneur !  Merci mon Dieu !"
A propos de fleurs, hier soir, nous avons eu une fort intéressante rencontre entre fleuristes, sacristains et délégués des équipes liturgiques de la paroisse, autour de la meilleure place des fleurs dans notre liturgie.  Bonne occasion pour chacun de redécouvrir le sens de la présence des fleurs ; le but n'étant pas de décorer à tout prix l'église, en tous sens, piliers compris. L'objectif en effet n'est pas de faire de l'art floral, ni de créer des bouquets dans le but que tous les admirent ; dans les églises, le bouquet n'est pas une fin en soi, mais il nous emmène vers Quelqu'un, vers l'invisible, à la lumière des textes liturgiques du jour.
D'ailleurs, rien qu'en les regardant, certains paroissiens disent parfois qu'ils se sont sentis, au-delà de l'admiration, à élever leur coeur vers Dieu. Pas de fleurs artificielles dans les églises de notre paroisse, Dieu merci : à travers des fleurs vivantes en effet, c'est bien notre vie que nous apportons. Des fleurs, ou des branchages, que l'on ne place pas n'importe où, que l'on ne place pas comme nos bouquets à la maison ; en effet, à l'église, les bouquets peuvent indiquer la direction du Ciel, orienter notre regard vers l'autel, mettre en valeur une icône...
Un très grand merci à notre fleuriste en chef (même si le mot ne convient pas), pour avoir partagé avec nous sa belle expérience et nous avoir appris à méditer à partir des fleurs, bien en lien avec le message de nos liturgies !

0 commentaires: