Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 24 août 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.696 : Pas de douaniers à la porte du Ciel !

J'ai toujours beaucoup aimé ce passage de l'Evangile de ce dimanche dans lequel Jésus nous annonce que "l'on viendra de l'orient et de l'occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu". Tandis que je me trouvais en mission au Mali, je me régalais en pensant que je retrouverais un jour, au Ciel, en Dieu, mes nombreux amis musulmans maliens : Issa, Zakarya, Assanatou, Bintou et tant d'autres...; non baptisés, mais aussi aimés de Dieu que moi, et plus proches du Seigneur que moi, pourquoi pas ?.
"Pas de douane pastorale" en effet à la porte de l'Église, pour reprendre une formule significative du pape François, et encore moins à la porte du Ciel ! Mais alors, tous les espoirs sont permis ?  Et pourtant, se demandent avec anxiété un certains nombre de catholiques, est-il possible que les divorcés-remariés, les homosexuels, ceux qui sont favorables au mariage pour tous, les Georges Brassens et autres qui ont chatouillé la Calotte, ceux qui ne se battent pas à mort contre l'avortement, les pécheurs publics, les bouffeurs de curés, les musulmans, "tous fanatiques", puissent avoir une place dans le royaume des cieux ?  Jésus a bien dit, en Matthieu 21/31, que les publicains pécheurs et les prostituées nous précéderaient dans le royaume ; mais n'a-t-il pas alors un peu exagéré ?
Nous avons trop tendance à penser que, seront sauvés en priorité les familiers de l'église, les brevetés, les enregistrés du Salut, ceux qui observent scrupuleusement les lois et les commandements, les "bien-pensants", comme l'on dit parfois. Comme si nous mettions des limites, des conditions au Salut de Dieu... Mais voilà que Jésus, aujourd'hui, donne un grand coup de pied dans notre façon de voir ! Et que, tout à coup, il ouvre en grand la porte étroite, pour laisser passer des gens venant d'on ne sait où !  En tout cas, "pas de chez nous" !
Je citerai demain dans mon homélie un passage de l'écrivain Dostoïevski, tiré de son ouvrage "Pour que l'esprit ne meure", dans lequel il raconte, avec son immense talent, éclairé d'une foi profonde,  comment se passera selon lui l'accueil de tous, au paradis :
"Quand ce sera la fin pour tous, alors la Parole retentira. Approchez, les ivrognes ! Approchez, les nullités ! Approchez, les rebuts ! Et nous viendrons tous sans honte, et nous serons debout. Il dira : vous êtes des porcs. Vous avez le visage de la bête et son signe - mais venez, vous aussi !  Les intelligents et les raisonnables diront : Seigneur, pourquoi prends-tu ces gens-là ? Et il répondra : Pourquoi je les prends ? Parce que pas un seul d'entre eux ne s'en est jugé digne ! Il nous tendra les bras, nous nous y jetterons et nous pleurerons et nous comprendrons ; et tous comprendront."
Merci Dostoïevski !  Merci Seigneur !

0 commentaires: