Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 17 juin 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.688 : "Tout le monde a un coeur très large !"

Je venais de faire la remarque suivante à un groupe de paroissiens très engagés, dans telle instance, au service de leurs frères : "Vous avez un coeur très large !" Je voulais ainsi les féliciter et les remercier de leur bel engagement, lorsque l'une de femmes du groupe me rétorqua du tac au tac : "Mais, Olivier, tout le monde a le coeur très large !"  Et d'insister en soulignant : "Oui, je pense que les gens ont tous un coeur très large ! Tout le monde a envie d'aider son prochain, de le soutenir ; mais on n'a pas toujours la possibilité de le réaliser comme on le désirerait, et cela, pour de multiples raisons... Ce qui ne veut pas dire que ces gens auraient le coeur plus étroit que d'autres !"
Parole de sagesse : je venais de recevoir une belle leçon, pour moi qui risquais de classer les humains en deux catégories ; l'une, supérieure, composée des gens bien, donnant le meilleur d'eux-mêmes généreusement, tandis que, sous-entendu, d'autres n'auraient pas le coeur assez large pour en faire autant, se plaçant ainsi, par le fait même, dans une catégorie inférieure.
A ce propos, en préparant la messe de demain, je suis tombé tout à l'heure sur une confirmation de cette remarque par l'Ecriture, lorsque Paul explique, en 2 Corinthiens 8/1-9, en parlant des membres des Églises de Macédoine, que "leur extrême pauvreté a produit d'abondantes richesses de générosité toute simple." Ajoutant d'ailleurs : "Ils y ont mis tous leurs moyens, et même plus, j'en suis témoin (...)"
J'avoue que cette remarque d'une paroissienne, entendue il y a quelques jours, me permet depuis de considérer autrement chacune et chacun : comme porteurs d'immenses possibilités et capacités, dont j'apprends à découvrir la réalisation concrète, en heureux témoin !  De même que Paul a su le faire avec les Macédoniens.

0 commentaires: