Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 29 mai 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.679 : Prière d'un laïc pour son curé

Voici le message que j'ai reçu hier des Sables d'Olonne, de la part de Dominique, que je remercie :

Olivier, bonjour,

Avec joie, je t'adresse cette prière (dont il me donne l'origine sur le Net).

A toi dont le "métier" est de prier sans arrêt pour nous et de devoir nous supporter bon gré mal gré, il est bien normal de renvoyer la balle.

Bien à toi !

Prière d'un laïc pour son curé
"Tout d'abord, Seigneur, nous te remercions de ce que ces hommes ont accepté de devenir nos curés. Si par hasard ils avaient préféré un métier, une épouse et un foyer, nous serions bien ennuyés.
"Merci, mon Dieu, de leur avoir donné le courage de se mettre à ton service et au nôtre. Grâce à eux, nous pouvons jouir de ta Présence et mourir en paix.
"Merci, Seigneur, pour les défauts de nos curés : des gens parfaits supportent mal la faiblesse ; des gens bien portants méprisent les petites natures. Seigneur, tu as mieux calculé que nous !
"Et maintenant, nous te prions pour le ministère de nos curés. Fais que, si ils réussissent, ils ne triomphent pas et que, si ils échouent, ils ne se découragent pas. Ton règne n'est ni dans le succès ni dans l'échec ; il est dans l'amour.
"Garde nos curés dans ton amour ! Nos curés doivent être des phénomènes : pédagogues avertis, spécialistes des questions du foyer, champions de sciences et de délicatesse face à nos insuffisances et notre péché.
"En visite chez les gens cultivés, il leur faut discuter correctement du dernier roman à la mode sous peine de passer pour de gros lourdauds : avec les paysans, il faut connaître les questions agricoles, et les autres.
"J'oubliais, Seigneur, que, dans la rue, ils doivent répondre à tous les saluts sans avoir cependant des yeux à facettes comme certains insectes et que, le dimanche, il leur faut être orateurs, chanteurs, musiciens et pas mal d'autres choses.
"Fais, Seigneur, que nous jugions ces spécialistes universels avec indulgence. Si notre curé réussit le quart de toutes ces spécialités, fais que nous soyons satisfaits !
"Donne-moi, Seigneur, la grâce d'être charitable pour mon curé. S'il fait des réunions de femmes, que je n'aille pas répéter que le curé est gouverné par le sexe faible ; si il est gros, qu'il fait la bombe ; si il est maigre, qu'il est rongé par le remords. Donne-moi de lui témoigner délicatesse et garde ton prêtre dans la joie.
"Amen !"

 


0 commentaires: