Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 22 mai 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.673 : Cela vaut tous les rayons de soleil !

On se plaint beaucoup, du matin au soir, que tout va de plus en plus mal sur notre planète !
Cela vient sans doute de ce que l'on n'est soi-même pas très bien dans sa tête, que l'on ne sait pas voir les merveilles de Dieu autour de soi...
Voici donc un peu de réconfort, avec ce fait que me communique aujourd'hui Abdelouahed, un ami musulman.

 
LA COURTOISIE
 
Vendredi 17 avril à 17h 18, je monte dans le bus n°41 à l’arrêt de la porte Saint-Nicolas.

« Bonjour Messieurs-Dames ! » dit le chauffeur spontanément sur un ton jovial.

Premier arrêt : « Merci Messieurs Dames ! Agréable et bonne fin d’après-midi ! »

Les passagers et moi-même sommes agréablement surpris et les passagers qui descendent le remercient pour sa courtoisie.

Place des Grands Près, je m’apprête à descendre du bus mais avant tout, je lui fais part de mon souhait de le prendre en photo. Avec un air étonné, il me demande la raison. Je lui explique alors que je veux partager avec mes amis et mes contacts sa COURTOISIE. A mon tour, je le remercie pour son comportement professionnel, sa bienveillance à l’égard de ses passagers et sur sa conduite souple et prudente.

« Vous savez, Monsieur, c’est naturel sinon je n’aurais pas choisi ce métier. En tous les cas, merci pour ces compliments et bonne fin d’après-midi ! »

Je pense que ce Chauffeur ignore (peut-être) qu’un certain nombre de ses collègues ne daignent même pas répondre aux salutations des passagers.

A la Rochelle, le 17/05/2013

Abdelouahed TATOU

0 commentaires: