Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 19 avril 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.662 : "C'est un autre qui te mettra ta ceinture !"

Il y a quelques jours, tandis que je roulais tranquillement au volant de ma vieille C3, tout à coup, je me suis aperçu que ma ceinture de sécurité s'était détachée. Il me semblait pourtant bien l'avoir accrochée. J'ai essayé de la remettre, mais sans succès. Je suis alors passé au garage, où l'on m'a confirmé que, cas rarissime, jamais rencontré dans ce garage en tout cas, le système de fixation n'avait pas tenu. Cela m'a inquiété ! Et si alors j'avais eu un accident ? La ceinture n'était plus là pour me protéger !
M'est revenue alors en mémoire cette phrase de l'évangile de dimanche dernier, vous savez, celle où Jésus déclare à Pierre : "Quand tu étais jeune, tu nouais ta ceinture et tu allais où tu voulais ; lorsque tu seras devenu vieux, tu étendras les mains et c'est un autre qui nouera ta ceinture et te conduira là où tu ne voudrais pas aller."  (Jean 21/18)
Hier, tandis que le mécano me fixait une nouvelle ceinture, je me disais que, effectivement, il y a plein de choses que l'on voudrait pouvoir faire, mais que, surtout avec l'âge et l'usure du temps, pour nos pauvres carcasses comme pour cette voiture, nous sommes un peu fragilisés. Cela, il faut accepter de le reconnaître ; et rien ne sert de pester contre les outrages du temps !
Comme on dit souvent alors, il faut faire avec ! Cela ne veut pas dire : ne rien faire du tout !  Mais, modestement, continuer à avancer, à espérer, à créer, à aimer, comme si l'on avait l'éternité devant nous ; et c'est bien le cas, justement !
"Jésus parlait ainsi... Et après cette parole, il dit à Pierre : "Suis-moi !"  (Jean 21/19)

0 commentaires: