Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 3 avril 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.655 : 15 baptêmes à Pâques !

J'ai trop tardé à écrire un tel billet !  Peut-être un peu par paresse ? Merci de m'excuser !  Il y a quelques années, j'avais déjà célébré quinze baptêmes à l'issue d'une messe du 15 août à Fontenay-le-Comte, et cela avec beaucoup de bonheur. Pourtant, les "baptêmes de masse", cela semble toujours faire un peu peur aux gens : ça va être la pagaille, on ne va pas s'entendre, ça va durer combien de temps ? Et cela plus encore si c'est au cours d'une messe... Si bien que certaines familles, inscrites pour les baptêmes de Pâques, devant le nombre, ont préféré choisir un autre jour !  Et pourtant, dimanche dernier, en l'église de Mortagne, rien de tout cela ! Témoin ces deux mots reçus suite à la célébration de quinze baptêmes au cours de la messe de Pâques : de la part d'une maman : "Très beau moment d'échange et de prière" ; et d'une directrice d'école : "Je te remercie pour cette merveilleuse célébration du dimanche de Pâques. C'était plein de couleurs et de musique, plein d'une espérance éclatante. Voilà une énergie positive, un vrai temps fort."
Résumons ce qui s'est passé : entrée en procession de tous les baptisés, dont six bébés dans les bras de leurs parents, sept enfants en âge scolaire et deux jeunes adultes. Après leur présentation à l'assemblée, applaudissements nourris, soutenus par deux djembés qui, après un superbe morceau d'orgue d'entrée, ont donné une tonalité très jeune, dynamique et un peu universelle à ce qui se vivait, tout au long de la messe.  Sans parler des chants soutenus à la trompette pour la belle chorale et l'assemblée, ni du violon qui a accompagné l'orgue !
A l'homélie, j'ai essayé de valoriser que, sur les quinze baptisés, cinq étaient originaires de trois autres continents : une des Antilles, trois de Côte d'Ivoire et une adulte du Laos. Quatre continents étaient représentés !  Et dire que certains pensent que l'Eglise est en perte de vitesse ! Rien de tel aux dimensions du monde ! Il fallait voir la vitalité de ces Antillaises chantant en anglais, à la perfection, après la proclamation de l'Evangile de la Résurrection, le superbe Hallelujah de Buckley : de quoi faire vibrer les voûtes séculaires de l'église de Mortagne, plus habituées au grégorien durant tant de siècles !  Grande émotion aussi quand toute une équipe de femmes originaires de Côte d'Ivoire ont remonté la très longue nef centrale sur un merveilleux pas de danse, en portant les offrandes, tout en chantant la gloire du Ressuscité.
Je n'en dis pas plus par rapport à tout ce qui s'est vécu, mais les réactions ont été unanimes. J'ai été particulièrement sensible à celles émanant de personnes peu habituées de nos messes. En tout cas, le Christ Ressuscité s'est manifesté presque sensiblement à notre assemblée, dimanche dernier : de quoi donner envie de le suivre toujours plus loin, comme ont su nous l'exprimer dans leurs témoignages adultes et enfants en âge scolaire qui ont souhaité être baptisés !

2 commentaires:


bouhier a dit…

Merci Père Olivier de nous faire goûter l'ambiance de l'église de Mortagne en ce jour de Pâques ! Merci de partager la joie qui anime nos frères et soeurs venus d'ailleurs et qui devient communicative lorsqu'elle est pleinement accueillie ! Que cette source qui jaillit à Mortagne puisse déborder et se répandre....Annick Bouhier

soeur Eliane a dit…

Merci ! beau témoignage de ce qui se passe à Pâques :la Bonne Nouvelle dépasse toutes nos frontières et se donne à entendre dans la langue de chacun ! merci. Eliane