Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 21 mars 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.649 : "Nous, on ne pense qu'à nous !"

Etonnante, mais combien clairvoyante, cette réaction qui vient de m'être rapportée par une catéchiste : celle-ci se préparait à accueillir des enfants pour le caté. Passe alors près d'elle un petit groupe de femmes parties pour faire de la gym. L'une d'entre elles, très courageuse, d'avouer alors alors à la maman-catéchiste : "Moi, je m'en vais pour mon plaisir ; on ne pense qu'à nous, alors que des personnes comme vous donnent de leur temps pour les enfants des autres !"
La catéchiste en fut toute retournée ! Elle ne pensait pas que d'autres mamans se rendaient compte de son engagement ; elle ignorait totalement ce que celles-ci pouvaient en penser. Elle se demandait parfois comment cet accompagnement des enfants du quartier était perçu, si cela était bien vu, s'il fallait continuer de suivre ces enfants, alors que certains parents paraissent parfois  bien peu intéressés par ce qui peut se vivre au caté...
D'où l'importance d'une telle réaction, qui tombe à point pour faire percevoir aux personnes assurant le caté que leur mission est bien essentielle, et que, même si on n'a pas souvent de telles remarques, il est bien primordial de continuer à assurer cette mission.
Je profite de l'occasion pour lancer un nouveau un appel à ceux et celles qui disposeraient d'un peu de temps ainsi "pour les enfants des autres", et cela, même si l'on a plus soi-même d'enfants ou de petits-enfants au caté. Communiquer la saveur de l'Evangile à des enfants, rechercher avec eux le visage du Dieu vivant, existe-t-il une mission plus belle et plus utile ici-bas ?
Je laisse à votre méditation ce passsage de la première lecture de la liturgie de ce jour, lorsque Yahvé déclare à Abraham : "je ferai de toi le père d'un grand nombre de peuples, je te ferai porter des fruits à l'infini." (Genèse 17/5-6)
C'est bien ce qui se passe en tout cas, pour les catéchistes !  Et cela, même si, le nez dans le guidon, et absorbé par les inévitables difficultés, l'on ne s'en rend pas compte de façon évidente, au jour le jour !

0 commentaires: