Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 15 mars 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.646 : Pour l'église St Hilaire, une salle pleine !

Les paroissiens de Montfort-sur-Sèvre savent qu'une de leurs quatre églises, située au coeur de l'ancienne commune Saint Hilaire de Mortagne, rattachée à Mortagne il y a déjà de longues années, a dû être fermée au culte par arrêté municipal en mars 2007, suite à la chute de quelques briques d'une voûte intérieure.
Depuis lors, la mairie, en lien avec le conseil paroissial pour les affaires économiques, n'a cessé de mener une réflexion quant à l'avenir de cet édifice. Avant-hier soir, l'ensemble de la population de la commune avait été conviée à une soirée de réflexion à ce sujet, en lien avec la paroisse. La réponse a été éloquente : la salle du Piment familial était bien remplie, des gens étaient debout ! Ceci est déjà le signe de l'attachement des habitants aux questions concernant cette église et son devenir.
Tout au long de la soirée, les échanges ont été riches et nourris, avec, et c'est bien normal, quelques voix, fort peu nombreuses cependant, à ma grande surprise, pour souhaiter que l'on ne s'embarrasse pas trop de l'avenir de ce bâtiment cultuel. Tandis que l'immense majorité des participants, déjà, par leur simple présence, témoignaient de ce qu'une église, ce n'est pas un édifice comme les autres, chacun se sentant sans doute concerné au plus profond de lui-même.
Au cours de l'échange, Elisabeth, au nom du conseil économique, a su faire connaître à tous la "position" de la paroisse, que nous pourrons vous communiquer sur le prochain encart du bulletin paroissial daté du 7 avril. De toute façon, dès à présent, n'hésitez pas à remonter à la mairie votre coupon-réponse quant à ce que vous souhaitez quant à l'avenir de cette église.
Personnellement, j'ai pensé utile de partager à l'assemblée les deux remarques suivantes :
-  celle de Régis Debray, nous alarmant sur le risque d'amnésie religieuse en France : "notre société sécularisée doit veiller à ne pas se couper de ses racines religieuses !"
-  André Malraux, quant à lui, voyait s'établir, comme il l'explique dans son "Musée imaginaire", "un parallèle entre la faculté de l'homme d'accéder à un stade supérieur de la conscience individuelle et le développement du lieu cultuel." Impressionnant, n'est-ce pas ? Impossible de mieux définir la place du sanctuaire dans la cité !
Les remarques de ces deux maîtres à penser doivent d'autant plus nous interpeller qu'elles nous viennent d'agnostiques ! Sans oublier qu'il s'agit des églises que nos pères nous ont léguées, et dont la sauvegarde mobilise bien au-delà des seuls chrétiens pratiquants !

0 commentaires: