Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 12 janvier 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.605 : Un pas de danse dans l'église de Mortagne

Une paroissienne me confiait hier : "Dimanche dernier, je ne savais pas si j'allais aller à la messe, ni où. Finalement, je suis venue à l'église de Mortagne, et je ne l'ai pas regretté ; c'était vraiment formidable ; quand je pense qu'un peu plus, j'aurais pu manquer ça !"
Mais de quoi s'agissait-il donc ?  En effet, ce fut une surprise totale pour l'assemblée présente, le fruit d'un projet de l'équipe liturgique du jour. Lors de la rencontre de préparation de la liturgie du dimanche de l'Epiphanie, l'idée nous était venue d'inviter les novices montfortains à venir témoigner de leur culture et de leur foi lors de la messe à Mortagne. Pour notre bonheur, ceux-ci ont répondu positivement à notre invitation. Moment émouvant : lors de la procession d'entrée, le livre de la Parole était porté, en tête, par le Père Didier, de Madagascar. Puis l'homélie s'est faite à deux voix, avec le P. Olivier Maire, provincial de France des Montfortains, originaire de l'Est de la France, ancien missionnaire en Ouganda, et le Père Oratio, italien, maître des novices, à Saint Laurent-sur-Sèvre, qui a vécu 22 ans à Madagascar.
A l'offertoire, les novices, originaires d'Haïti, du Congo et de Madagascar ont avancé dans l'allée centrale en procession, en apportant les oblats. En même temps, ils chantaient et dansaient, tandis que deux d'entre eux jouaient à mains nues sur leurs djembés, ces fameux tambours africains.
J'avais invité les personnes qui le désiraient à les accompagner, de leur place, en esquissant un pas de danse, ce que plusieurs ont réalisé.
Même si ce n'était qu'un début, nous avons vécu là un nouveau mode d'expression de notre prière et de notre joie d'être chrétiens. Une Eglise vivante et rayonnante, qui n'en rêverait ?  Ce rêve est devenu réalité chez nous, dimanche dernier. La même chose va se vivre en la basilique de Saint Laurent-sur-Sèvre dimanche prochain. C'est un grand mouvement qui se met en route. Et si nos célébrations pouvaient devenir toujours plus joyeuses et vivantes ?
Tandis que se déroulait cette procession, et que je voyais les yeux émerveillés des paroissiens, je repensais à cette interpellation de Jésus à ses contemporains : "A qui vais-je comparer cette génération ? Elle est semblable à des enfants assis sur les places qui en interpellent d'autres : "Nous avons joué de la flûte et vous n'avez pas dansé !" (Matthieu 11/16-17)
Dieu merci, tel n'a pas été le cas à Mortagne : les paroissiens  -  c'était la première fois !  -  ont esquissé un pas de danse. Les enfants assis sur les places s'en sont réjouis, merci Seigneur !

0 commentaires: