Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 2 janvier 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.596 : Etes-vous un "redressseur d'espérance" ?

Que signifie cette expression ?  Oh ! Vous l'avez peut-être entendue ce matin, sur France-Inter. Un journaliste a rendu en effet un hommage mérité à cet article de Jean-Claude Guillebaud paru dans le journal "la Croix" du 31 décembre sous le titre : "Soyons des redresseurs d'espérance"; un signe de plus, entre parenthèses, que Dieu trouve encore, plus qu'on ne le croit, un bel accueil au sein de notre société !  Je cite encore J-C Guillebaud : "Edgard Morin use d'une belle expression pour définir l'urgence du moment : "Nous avons besoin de redresseurs d'espérance." Prenons-le au mot. A sa place, à sa mesure, avec ses moyens et son énergie, chacun d'entre nous, comme le colibri de la fable écologiste, peut réveiller sa propre espérance. C'est la meilleure façon de faire notre part."
C'est l'article entier qu'il me faudrait citer ; je vous y renvoie, c'est en page 4.  Attention ! Jean-Claude Guillebaud n'est pas un naïf : "Ne trichons pas avec les mots : l'année 2013 s'annonce grosse de difficultés, de souffrances sociales, de déconvenues économiques et de chômage ! C'est en regardant tout cela en face, l'oeil ouvert, qu'il faut en appeler à l'espérance. Ce n'est pas quand tout va bien, mais quand le découragement menace, que cette dernière doit émerger du fond de nous-mêmes afin de nous tenir debout."
Et vous, êtes-vous un "redresseur d'espérance" ?  Faites-vous partie de ceux qui, envers et contre tout, aiment leurs frères, leur font confiance, soulignent le moindre signe de lumière, bâtissent la fraternité ? Ou vous laissez-vous envahir par la critique, le cynisme, le doute et le ressentiment ? Au risque de ressembler alors à ce petit diablotin gesticulant qui, avec son gros derrière et sa queue fourchue, voyant le mal partout et jaloux de ses frères, ne cesse de dire du mal d'eux et essaye, sans succès, de décourager tout le monde et de tirer l'humanité vers le bas ? Vous avez reconnu satan !
J-C Guillebaud ajoute encore : "Je pense à cette belle mise en garde de Bernanos (dans "Le Journal d'un curé de campagne") : Le péché contre l'espérance, le plus mortel de tous et peut-être le mieux accueilli, le plus caressé. Il faut beaucoup de temps pour le reconnaître, et la tristesse qui l'annonce, le précède, est si douce !"
Pour sortir de ce pessimisme et de cette désespérance, sans doute faudrait-il méditer davantage encore la première lecture de la nuit de Noël, tirée du prophète Isaïe, ou l'évangile du jour de Noël : "La lumière est venue dans le monde, et les ténèbres ne l'ont pas arrêtée !" (Jean 1/5)
Très belle année 2013 à tous, dans une réaliste espérance, fruit de l'Esprit, fruit de Noël !

0 commentaires: