Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 28 décembre 2012

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.591 : "Car Noël, ô mon frère, c'est l'Amour"

Lors de la veillée de Noël à la salle polyvalente de Mortagne, tous ont apprécié la très belle banderole sur laquelle ces mots du refrain bien connu étaient inscrits, sur fond noir, en lettres d'or. Dans le sens de "Diaconia", notre veillée était en effet axée sur le thème de la fraternité. Le premier dimanche de l'Avent, nous avions lancé un appel à écrire des faits de fraternité dont nous avions pu être témoins ou acteurs, et à les remonter dans une boîte placée, à l'église, devant la crèche. Un certain nombre de réponses sont revenues. Impossible de les lire toutes la nuit de Noël, vu le nombre ; mais plusieurs d'entre elles nous ont alors été partagées. Extraits :
De la part des enfants :
-  "J'apprends la gentillesse à ma cousine et à mon cousin."
-  "J'ai arraché les mauvaises herbes dans la jardin de ma voisine, parce qu'elle ne pouvait pas le faire elle-même ; mais je n'étais pas tout seul ; il y avait mon père et mon frère."
-  "J'ai vu, à Lourdes, des personnes aider les handicapés."
-  "Mon papa encourage les personnes pauvres à s'en sortir."   Etc.
De la part des adultes :
-  "Dans notre association, une personne est malvoyante. Ses voisines l'entourent et l'aident dans ses déplacements. L'une d'elle lui recopie chaque texte avec des lettres de deux centimètres. Être avec les autres est son bonheur et sans ces aides, elle ne pourrait plus participer."
-  " Après un temps de galère, Jo décroche un emploi temporaire. Loin de son domicile, il déjeune d'un sandwich. Un collègue de travail s'en rend compte et lui offre de manger son sandwich chez lui. Au bout de quelques jours, il l'invite à partager son repas. "Un bifteck de plus, ce n'est pas grand chose !"   Etc.
C'est avec regret que je ne peux tout citer !  Mais si le récit de ces quelques faits peut inciter chacun à en repérer de semblables et à en rendre grâce à l'Enfant de Bethléem, nous n'aurons pas perdu notre temps. Je n'ose pas vous inviter à les mettre en commentaire sur ce blog, mais pourquoi pas ?
"Car Noël, ô mon frère, c'est l'Amour !"

0 commentaires: