Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mardi 25 décembre 2012

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.588 : J'ai vu Jésus naitre chez nous !

Ce matin, j'ai pris beaucoup de bonheur à méditer longuement le beau mystère de Noël. Puis, je suis allé acheter une baguette de pain. Au retour, Stéphane, le Sdf reçu au local d'accueil, tenu par le Secours Catholique, qui est limitrophe au presbytère, m'a invité à prendre un café au bar qui, lui aussi, touche le presbytère. Il m'a redit son bonheur par rapport à la façon dont il a été accueilli sur Mortagne ; c'est d'ailleurs lui qui, lors de la préparation de la veillée à la salle polvalente, a accroché les étoiles sur la scène où l'on installait l'autel ! A Noël, il se passe toujours des choses extraordinaires ! Suite à cela, je suis resté perplexe en lisant à l'instant sur internet le texte de l'homélie de Benoît XVI au cours de la messe à Saint Pierre de Rome, cette nuit. J'ai lu par exemple que, "aujourd'hui, nous n'avons plus de temps pour Dieu ; Dieu ne fait plus partie des réalités urgentes." Or, hier soir, à la salle polyvalente, nous avons failli être débordés par l'affluence des personnes souhaitant vivre le mystère de Noël ; il a fallu rajouter et rajouter des chaises, tandis que la sacriste est allée en catastrophe chercher d'autres hosties à l'église.
Un peu plus loin, le Pape dit encore que l'une des conséquences de cet oubli de Dieu, c'est notre difficulté à servir "les personnes qui souffrent et sont abandonnées". Or, là encore, ces jours derniers, j'ai entendu bien des personnes, loin d'aller toutes à la messe de minuit, qui se décarcassent pour servir leurs frères, tant les cathos sont loin d'être les seuls à faire preuve d'amour pour leur prochain.
Au cours de notre veillée de Noël à Mortagne, "une vraie fiesta", de l'avis de Stéphane, de nombreux faits de fraternité ont ainsi été partagés, tant par des enfants que des adultes. Non, la fraternité n'est pas morte, même si tout reste encore à faire. Mais, à travers tous ces gestes, chacun a pu reconnaître des signes de la naissance toujours actuelle de Jésus chez nous.
Christelle, qui a passé deux années et plus comme coopérante missionnaire au Tchad, dans un pays très majoritairement musulman, au cours de la célébration, nous a partagé le verset 45 de la sourate 3 du Coran : "Les anges dirent : "ô Marie, Dieu t'annonce la bonne nouvelle d'un Verbe émanant de lui ; son Nom est : le Messie, Jésus, fils de Marie, illustre en ce monde et dans la vie future ; il est au nombre de ceux qui sont proches de Dieu."  Pour des millions de musulmans pacifiques, merci Seigneur, Jésus est aussi une lumière qui fait partie de leur vie.
Dans le même sens, à Rome, point très positif, Benoît XVI a plaidé pour que chrétiens et musulmans oeuvrent ensemble à construire leurs pays.
Je clos le billet de ce jour avec un bref extrait du magnifique appel écrit et lancé par Madeleine et Maurice à la fin de la célébration de cette nuit : "Noël 2012 : soyons pour tous nos frères les reflets de l'Amour de Dieu !"

1 commentaires:


Père Gaignet a dit…

Un beau message de fraternité, qui m'a énormément marquée, c'est l'accueil fait à "Stéphane", SDF, de lui avoir donné la parole pendant notre belle veillée, c'était émouvant. je suis sûre qu'il n'oubliera jamais son Noël 2012. Quel bel exemple pour tous grands et petits !
Janine