Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 24 octobre 2012

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.543 : "Comment c'est, l'amour, à la fin ?"

J'aurais pu aussi intituler ce billet : "Est-il possible d'aimer profondément la même personne toute une vie ?"  J'ai simplement repris un titre du journal "Le Monde" de ce mercredi, à propos du film récent de ce cinéaste extraordinaire qu'est Michael Haneke (rappelez-vous "Le ruban blanc" !) : l'histoire de ce couple uni dans un amour profond jusqu'au dernier moment.
Si j'évoque ce film, c'est que, contrairement à ce que parfois l'on voudrait nous faire croire, il est réellement possible à un couple, au-delà des difficultés, incertitudes, maladies ou autres aléas de la vie, de demeurer uni, jusqu'au bout.
Je ne voudrais pas plaquer trop vite l'esprit de l'Evangile sur de tels sentiments ; des hommes et des femmes, puisque créés à l'image de Dieu, même non croyants, peuvent donc parvenir à de tels sommets, et il faut nous en réjouir. Merci à ce cinéaste de nous faire goûter, à travers l'interprétation de Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva, que l'on dit admirable (Palme d'or), la beauté du vrai amour, possible ici bas !
Mais si j'aborde ce sujet, c'est que j'ai accompagné hier l'entrée dans la vie qui ne finit pas d'une grande amie, qui a eu le bonheur de vivre ainsi une belle existence auprès de son époux, durant 66 belles années de mariage. Voici ce qu'elle m'écrivait, dans son dernier courrier, tout récent : "Avec mon mari, nous mesurons la chance que nous avons d'être encore ensemble."
Son départ a été assez brutal ! Tandis qu'elle semblait inconsciente, il y a quelques jours, une autre amie, passée les visiter, m'a dit son émotion de voir son époux, assis auprès d'elle, très droit et très digne, lui tenant la main avec tendresse, tout simplement... Et hier, pendant tout le temps de la procession autour du cercueil, son époux (95 ans) était debout, droit comme un "i", appuyé sur la force de Dieu et des amis présents, sûr d'un Amour sans fin !

0 commentaires: