Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 18 octobre 2012

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.538 : Paroisse, famille Montfortaine et Mission

Eté 2012, coup de tonnerre dans le ciel Saint-Laurentais : départ imprévu du curé, Antoine; mais, au même moment, arrivée sur Saint-Laurent de plusieurs Missionnaires Montfortains. Que va-t-il se passer ? Est-ce un renfort qui arrive pour le service de la paroisse ? Les deux curés qui s'en vont, Armand et Antoine, vont-ils être remplacés, outre par moi-même, également par trois Montfortains ?  La paroisse voisine des Epesses, qui se retrouve sans curé, demande si elle va avoir elle aussi une part de ce beau gâteau ? Pas facile à expliquer ! Mais, tout d'abord, avant de vouloir leur mettre la main dessus, nous sommes-nous posé la question de savoir pourquoi des Montfortains arrivent sur notre secteur ? Le réflexe, en effet, et il est compréhensible, a été de voir d'abord nos manques, et de vouloir utiliser à notre service ces jeunes Monfortains qui arrivent, afin de boucher les trous en prêtres sur nos diverses paroisses dans ce bout du Nord-Vendée.
Voilà pourquoi il a été proposé, avec Joseph et Marie-Luce, chargés de la Coopération missionnaire, d'organiser, en cette Semaine missionnaire mondiale, sur la paroisse Montfort-sur-Vendée, une soirée grand public afin de donner aux paroissiens l'occasion de comprendre ce qui est en train de se passer. A notre grande satisfaction, les paroissiens ont répondu nombreux, hier soir, et la rencontre a été consacrée à l'écoute des représentants locaux des trois branches de la famille Montfortaine : les Soeurs de la Sagesse, les Frères de Saint Gabriel et les Missionnaires Montfortains ont pris le temps de se présenter, d'exprimer le sens profond de leur histoire, de leur présence et de leur mission, tandis que nous faisions connaissance avec les jeunes novices montfortains, originaires de Haïti, du Congo et de Madagascar, pleins d'enthousiasme et de dynamisme ; une belle communauté internationale, ici, chez nous, avec aussi des Pères et des Soeurs originaires du Canada, d'Italie et de Colombie. Ainsi que l'a précisé le Frère Maurice, très engagé au service des jeunes à Saint Gabriel : "C'est une chance pour la paroisse, cette communauté internationale !" C'est sans doute un des points qu'il nous faut retenir !
Le Provincial des Montfortains, le P. Olivier Maire, recteur de la Basilique, a fait ressortir combien "la spiritualité montfortaine est une spiritualité missionnaire."  A nous, paroissiens, de respecter la vocation et la mission spécifique des Montfortains, et de comprendre que c'est en nous connaissant mieux mutuellement que nous pourrons ouvrir un temps nouveau, fructueux, dans notre relation entre paroisse et famille Montfortaine, localement, au service de la Mission, ici comme "là-bas" !

1 commentaires:


Henri Loisance a dit…

Voici donc le Père Olivier à la découverte de son nouveau territoire, et toujours fidèle à son blog.

Chacun le sait, «la carte n’est pas le territoire», il faut donc, en prenant place, déceler la valeur cachée des êtres et des structures, avant de semer les graines de l’évolution. Et ça, Olivier, il sait faire … J’aurais plaisir à remonter souvent à bord de l’Arche de Noé. Bon vent Olivier !