Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 3 septembre 2012

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.522 : Quelle vitalité, dans le Sud Vendée !

J'écris donc aujourd'hui mon dernier billet comme curé de la paroisse Saint Hilaire de Fontenay, et ce n'est pas sans une certaine nostalgie. J'ai profondément aimé cette paroisse en effet, ainsi que la paroisse Notre-Dame des Sources à Fontaines et tout ce Sud Vendée dont je suis originaire et où vit toujours, depuis des siècles, une grande partie de ma famille.
Lorsque, il y a cinq ans, j'ai été nommé curé-doyen de Fontenay-le-Comte, je souffrais de cette mauvaise image que l'on colle, je ne sais pourquoi, sur le dos des habitants du Sud Vendée : ils ne seraient pas assez ceci, et moins bien que ceux-là... Il est vrai que la bêtise humaine est sans limites ! De tels préjugés ridicules ont la vie dure, malheureusement. En tout cas, je peux bien le dire maintenant, en arrivant à Fontenay, je m'étais juré de tout faire pour contribuer à effacer cette image ! Une de mes plus belles récompenses, c'est ce mail reçu hier soir d'une amie d'origine parisienne dans lequel elle m'écrit : "Quelle vitalité tu as donné à ce Sud Vendée !" Je viens cependant de lui répondre que la vitalité était déjà là ! J'invite d'ailleurs tous ceux qui en doutent à venir le vérifier sur place : il y a en cette région, et dans le rural y compris bien sûr, un potentiel humain remarquable, avec lequel j'ai essayé de travailler, comme le font également, avec talent et conviction, les autres curés de paroisse du doyenné, ainsi que d'innombrables acteurs de la vie politique, économique, sociale et culturelle locale.
A ce propos, je cite souvent cette réflexion de Paul Valéry qui me plaît bien : "Chaque homme porte en lui quelque chose de grand ; il suffit d'aller le chercher." Cette remarque vaut évidemment aussi pour le Sud Vendée. Il y a, en chacun de nous, comme en quelque région que ce soit - je l'ai expérimenté au Mali, que l'on dit à tort sous-développé, économiquement seulement - des possibilités infinies. L'enjeu est de permettre à chaque personne, à chaque paroisse, à chaque région, de découvrir et de donner le meilleur d'elle-même !
J'ai quand même ressenti une certaine crainte au départ ; en effet, comme le rappelle le dicton, et Jésus lui-même en a pâti : "Nul n'est prophète en son pays..." (Matthieu 13/57) Mais, comme j'étais loin d'être le seul prophète sur Fontenay, et que tout le monde s'y est mis, tout s'est bien passé. Rien de plus normal d'ailleurs : chaque baptisé n'est-il pas lui-même "prêtre, roi et prophète" ?
Tous ces jours derniers, et particulièrement hier, lors de la messe d'au-revoir et à la sortie de cette messe, j'ai été très sensible à vos innombrables marques d'amitié, et mon plus grand regret est de n'avoir pu accorder assez de temps à chacun. Chers amis du Sud Vendée, sachez que je vous remercie profondément de votre compréhension, de votre appui permanent, ainsi que du soutien de votre engagement et de votre prière. De mon côté, même si nos voies se séparent, je continuerai à vous porter dans le coeur de Dieu.
Merci également aux amis de la rédaction locale, départementale et régionale de "Ouest-France", qui ont pris en compte, à de nombreuses reprises, la vitalité du peuple de Dieu dans le Sud Vendée et sur Fontenay-le-Comte.
Ce billet est donc le dernier du 5° tome de ce blog, qui devrait sortir début 2013, si tout se passe comme prévu.
En arrivant sur Mortagne-sur-Sèvre, je commencerai alors une nouvelle série, sans oublier les amis de Fontenay.
Je suis reçu là-bas le dimanche 23 septembre, en l'église de Mortagne, à 10h30. Je vous y invite tous, si vous en avez la possibilité.
D'ici là, je suis un peu entre deux chaises, vu le déménagement. Ne vous étonnez donc pas s'il n'y a pas, ou très peu de billets, d'ici le 23 septembre : cela ne voudra pas dire que tout est fini, évidemment. Je remettrai le blog en fonctionnement lorsque je serai installé à Mortagne. Merci de votre compréhension !
Ce n'est qu'un au-revoir !
Bonne rentrée aussi à tous et à toutes, et bon vent avec François Bidaud, avec lequel le Sud Vendée, j'en suis sûr, va entamer une nouvelle page merveilleuse de sa longue et belle histoire, à la suite du Christ, dans l'Esprit et sous le regard de Dieu.

1 commentaires:


Danielle a dit…

MERCI pour TOUT Père GAIGNET !
Soyez sûr que ce que vous avez semé va fructifier !
L'Esprit Saint est avec nous tous !
"BONNE ROUTE"
Ce n'est qu'un AU-REVOIR !
Danielle JAUZELON