Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 12 août 2012

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.501 : "80 ans, un anniversaire pas comme les autres !"

Ce dimanche matin, à la sortie de la messe, j'ai eu un long entretien avec un paroissien fidèle, Marcel, qui vient de franchir le cap des 80 ans. Je lui avais demandé comment il vivait ce passage, et il m'a fait part de sa démarche à travers ces quelques lignes que j'ai le plaisir, avec son accord, de vous communiquer. J'y ai lu, non une leçon à l'intention de ceux qui arrivent aux quatre fois vingt ans, mais une piste intéressante pour faire en sorte que les 80 ans deviennent l'occasion de faire un point positif quant à ce que l'on a vécu, mais aussi, par rapport aux années encore à venir ; une belle occasion de faire un testament spirituel également. Voici donc ce texte ; merci Marcel ! Et merci à vous, chers lecteurs, de vos réactions !

80 ans, un anniversaire pas comme les autres !

Tous les membres de la famille font un effort pour être présents et fêter dignement le papi ou la mamie. On ressent une solennité particulière. En effet, on aborde le grand âge et l’on est un peu inquiet à l’approche de la fin de vie. Pour les anciens, la lucidité est encore présente, mais il se révèle une certaine fragilité, qui peut devenir une force. En même temps, le détachement, permet de vivre dans la vérité.
Pourquoi ne pas profiter de cette ambiance chaleureuse et rare, de ce moment privilégié, pour transmettre sa propre expérience de la foi, sous forme d’un témoignage, qui respecte totalement la liberté de chacun. Dans notre monde moderne, ou l’individualisme l’emporte, il s’agit simplement d’ouvrir une porte sur les convictions profondes des parents qui peuvent rendre heureux. On ne les découvre souvent qu’avec les années ; on peut les appeler "la sagesse".

Les enfants

Actuellement, ils sont complètement investis dans leur vie active, mais ils se posent des questions à l’approche de la retraite sur leur nouvel avenir. Ce témoignage de foi des parents pourra être mis de côté et exploité quand le temps viendra….
Ils sont demandeurs et je pense sensibles à cette passation filiale, qu’ils pourront renouveler plus tard s’ils le souhaitent.

Le testament spirituel

Ce témoignage, toujours révisable, pourra commencer à s’élaborer dès la retraite et émanera de l’expérience après une longue maturation. C’est un témoignage d’amour entre parents et enfants. Le papi ou la mamie cherchent à consoler par avance de leur départ vers le Père, sachant que nous ne sommes que des passeurs de vie.
Il faut méditer sur l’essentiel tout en élargissant son champ de vision.
La référence suprême est bien sûr l’Evangile. Il est aussi intéressant de s’appuyer sur les grands témoins de notre époque, les auteurs à la mode, les expériences de vie, les contacts, les rencontres, etc… La méditation peut aussi être une orientation.
Chacun doit trouver sa propre voie pour communiquer
Qu’y a-t-il de plus précieux à transmettre à ses enfants ? Que cette joie d'entrer dans la joie du royaume céleste, de la vie éternelle.

Comme je vous le suggérais plus haut, merci de donner vos réactions par rapport à cette perspective suggérée par Marcel, soit en écrivant un commentaire, soit en m'envoyant un mail. Je vous rappelle mon adresse au besoin : olivier.gaignet@yahoo.fr Bien entendu, votre nom restera confidentiel. Avec par avance un très grand merci !

0 commentaires: