Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 16 août 2012

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.505 : "Respecter les gays avant de les juger"

Décidément, cette question du mariage homosexuel fait bien beaucoup de bruit ! Hier en fin de matinée, après la messe solennelle du 15 août dans une église Notre-Dame comble et colorée, suivie de la célébration de quelques baptêmes, je rentrais au presbytère quand j'ai été contacté par Elouën, journaliste à la rédaction de "Ouest-France" de Fontenay-le-Comte. Il m'a posé quelques questions, et vous retrouverez cette interview dans l'édition de ce jour. J'en ai emprunté le titre pour mon billet de ce jeudi.
Il était demandé que soit lue, dans toutes les églises de France, la prière universelle proposée par le Cardinal Vingt-Trois ; j'avoue qu'avant d'en avoir pris connaissance, je n'étais pas très rassuré, certains responsables ecclésiaux ayant parfois le chic de moraliser et de condamner avant de prendre le temps d'écouter et d'aimer. En fait, cette prière était relativement bien rédigée. Mais, pour éviter toute interprétation malencontreuse, sur la paroisse, nous en avons publié le texte intégral sur la feuille de messe de l'Assomption.
Je me suis cependant permis d'ajouter, à la fin de cette prière, l'appel suivant : "Dans toutes nos familles et parmi nos proches, il y a des personnes homosexuelles. Afin que nous-mêmes et notre Eglise sachions les accueillir, les accompagner et les respecter, confions-nous tous, par Marie, à l'immense amour du Seigneur." J'ai expliqué cela à Elouën, qui me demandait comment, personnellement, je m'étais situé, engagé, par rapport à cette proposition de prière venue d'en-haut.
J'ai apprécié d'avoir été ainsi interpellé, en tant que prêtre, responsable d'une communauté, mais aussi, en tant qu'homme, par rapport à cette si importante question. Elouën m'a demandé aussi comment mes confrères prêtres s'étaient positionnés par rapport à cette prière ; j'avoue avoir été incapable de lui répondre, sinon pour lui dire que, sans doute, chaque célébrant aura fait de son mieux.
En tout cas, en fin de célébration, quelle n'a pas été mon émotion en voyant deux hommes s'approcher de moi, tandis que je m'affairais déjà auprès des familles des petits baptisés, pour me serrer la main chaleureusement et me remercier de ce que j'avais ajouté, à leur intention, en fin de prière universelle. J'ai regretté de n'avoir pas eu plus de temps alors pour échanger avec eux, et les ai assurés de ma prière, et surtout, de la profondeur de l'amour du Christ à leur égard. Je pense qu'ils sont repartis apaisés, et un peu plus confiants en l'Eglise ; et en tout cas, en l'Evangile certainement.
Pécheur moi-même, comme nous tous, je repensais alors à cette chanson de Serge Gainsbourg dans laquelle il chante : "Marie, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et tout à l'heure..." N'arrêtons pas en effet, nous et tous nos frères, de nous confier à Dieu, par Marie !


4 commentaires:


Annick a dit…

Merci père Olivier pour ce billet, que j'attendais !

Mais pourquoi cette directive nationale pour cette prière pour la France à l'occasion de la fête de l'Assomption ?

J'aimerai voir dégager autant d'énergie par " les responsables ecclésiaux " pour les questions économiques et sociales que pour les " problèmes de moeurs ".

Annick Ghannemi

Père Gaignet a dit…

Merci Annick pour votre commentaire.
En fait, dans la prière proposée à l'Eglise de France, il y avait 4 intentions, dont la 1°, la plus importante en classement donc, porte sur la réalité économique :
"En ces temps de crise économique, beaucoup de nos concitoyens sont victimes de restrictions diverses et voient l'avenir avec inquiétude : prions pour celles et ceux qui ont des pouvoirs de décision dans ce domaine et demandons à Dieu qu'il nous rende plus généreux encore dans la solidarité avec nos semblables."
Vous trouverez les 3 autres intentions sur le site de la Conférence des Evêques de France.

Père Gaignet a dit…

Bien sûr, ces 4 intentions ont été publiées sur le site de notre paroisse :
http://doyenne-fontenay.catho85.org

B.Tarnier a dit…

Mais voyons, Annick, vous ne saviez pas que le 15 Août est la fête de la première patronne de la France, et que notre pays a bien besoin de se tourner vers sa Reine avec nos pasteurs à leur tête ?

Il ne s'agit pas de directive, mais d'une incitation salutaire au réveil spirituel ! ...

Bernard