Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 1 juillet 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.485 : L'école Saint Jean ne va pas mourir !

De l'aveu de la directrice, Bernadette, jamais il n'y avait eu autant de monde dans la cour de l'école Saint Jean que ce vendredi soir 29 juin, pour ce qu'elle a appelé "la fête d'une belle aventure" : celle de l'école Saint Jean de Fontenay-le-Comte ! Pour diverses raisons, cette école va donc fermer ses portes ; mais les gens qui étaient là vendredi, enfants de l'école, parents, enseignants, personnel de service, mais aussi, anciens enseignants, catéchistes, amis de la paroisse et du quartier Saint Jean, toutes ces personnes n'avaient pas des têtes de morts. On n'était pas là pour veiller une école mourante, mais bien plutôt, pour prendre conscience ensemble de quelque chose qui ne pouvait pas mourir ; à savoir, toute la richesse de ce qui s'est vécu en cette école durant tant de dizaines d'années, tous ces enfants qui sont sortis de cette école plus grands, plus mûrs, plus riches de Dieu qu'ils n'y sont entrés !
Les derniers moments de cette école, en tout cas, n'étaient pas ceux d'une mourante, mais bien plutôt, le temps d'un grand passage, et, pour tous, enfants comme enseignants, l'ouverture à un avenir nouveau. Tous ceux qui étaient réunis alors dans la cour de l'école Saint Jean ont fait le pari ensemble, au plus profond de leur coeur, par la magie de la foi et de l'espérance, que la mort, en ces lieux, et en nos coeurs, n'aurait pas le dernier mot !
De la même façon, dans nos existences, nous sommes confrontés sans cesse à des forces de mort et de découragement, dûs à la maladie, à la vieillesse, mais plus encore, à l'égoïsme, à la division, au ressentiment, sous toutes ses formes. Et cela, aussi bien au sein de nos couples, de nos familles que de notre paroisse, notre diocèse, notre société ou nos associations. Le chrétien, alors, ne doit pas laisser le poison de la mort entrer en lui, mais bien plutôt, seulement, la vie de Dieu. J'aime bien ce passage de la première lecture de ce dimanche, tiré du livre de la Sagesse (1/13-15) : "Dieu n'a pas fait la mort, il ne se réjouit pas de voir mourir les êtres vivants. Il a créé toutes choses pour qu'elles subsistent ; ce qui naît dans le monde est bienfaisant, et l'on n'y trouve pas le poison qui fait mourir. La puissance de la mort ne règne pas sur la terre, car la justice est immortelle." A méditer !

0 commentaires: