Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 8 juin 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.471 : L'esprit de Vatican II

Aujourd'hui, tout le monde a à la bouche "Vatican II" ! Pourquoi cela ? On peut se le demander parfois... Il n'est donc peut-être pas inutile de rappeler quelques éléments essentiels remis en valeur par ce Concile, sans les ranger forcément d'ailleurs en ordre de priorité et sans vouloir tout dire. Je m'inspire ici du livre étonnant de l'un de nos plus grands théologiens vivants, le père jésuite Joseph Moingt (97 ans) : "Croire quand même", livre à lire en toute urgence ! Je vous l'ai déjà présenté sur ce blog il y a quelque temps (éditions "Temps présent") :

- volonté de l'Eglise de se réconcilier avec les autres religions chrétiennes, de reconnaître qu'elles ont gardé l'essentiel des enseignements du Christ, de les traiter en Eglises-soeurs et non plus comme de vilaines déviations hérétiques condamnées à l'enfer.
- souci de se réconcilier avec le judaïsme dont nous sommes issus, dans le respect fraternel du peuple juif ; reconnaissance de la valeur des apports spirituels des autres religions, islam y compris.
- proposition de donner aux Eglises locales, sous l'autorité fraternelle de Pierre, une certaine autonomie, qui leur permette de répondre aux besoins particuliers de leurs pays respectifs
- considérer les laïcs comme des personnes "majeures", comme ils le sont dans la société civile et sociale en générale, et déjà dans nombre de nos paroisses ouvertes.
- redonner toute sa place à la liberté de conscience de chacun, à condition bien sûr que cette conscience se laisse éclairer par la lumière de l'Evangile, en communion avec l'ensemble des baptisés réunis en Eglise.
- rééquilibrage des missions entre les différentes situations au sein du Peuple de Dieu, entre le Pape-serviteur, l'évêque-veilleur, le prêtre-pasteur, le laïc-acteur ; les uns et les autres étant évidemment tous à la fois, et selon leur mission propre, serviteurs, acteurs, veilleurs et pasteurs, là où l'Esprit de Dieu les a placés.
- dans ce cadre-là, retouver le caractère sacerdotal du peuple chrétien et travailler à en tirer des conclusions inspirées de l'Evangile.
- relancer sans cesse l'Eglise dans sa mission première de travailler à l'unité de la famille humaine et au vrai bonheur de chacun
- en ce sens, rappeler que l'être chrétien ne se résume pas à un "être en Eglise", mais à travailler, vivre, aimer, espérer de telle façon, dans notre vie de tous les jours, que ceux qui nous voient vivre aient envie de rejoindre la communauté des amoureux de Dieu en Eglise.
- plonger notre vie dans la prière, le contact vivant avec Dieu ; non pas dans une prière universelle lui demandant d'intervenir pour ce que nous ne pouvons pas faire, mais pour nous imprégner de la bonté, de la force, de la vie, de la gratuité de Dieu. L'Esprit de Dieu qu'elle met en nous sera communiqué alors par nos relations avec les autres. Il se transmettra alors par nos nouvelles manières de vivre et d'agir, par nos paroles également le cas échéant.

Vatican II a aussi offert énormément d'autres perspectives évangéliques à l'Eglise en ce monde ; à vous de continuer cette petite recherche, et surtout d'en vivre, "pour la gloire de Dieu et le salut du monde" !

1 commentaires:


Denise Bodin a dit…

Je fais sans doute partie de ces 360 lecteurs du blog, en recherche de quelques éléments importants et vécus durant ce Concile.
Pour ma part, je retiendrai surtout une place plus grande de l'Ecriture, par la lecture et la méditation de la Parole de Dieu. Une meilleure adaptation de l'Eglise aux situations nouvelles, aux autres religions, car l'esprit du Concile laisse une ouverture au dialogue. Une invitation à nous tourner vers ce monde dans lequel nous vivons, à l'aimer et à ne pas le juger, à avancer avec les hommes et les femmes dont nous ne pouvons pas nous désolidariser, si nous sommes disciples du Christ !
Il y a sans doute d'autres aspects évangéliques à relever ! Mais ce billet nous a déjà ouvert bien des pistes dans notre recherche.

Merci, et à nous de vivre, chaque jour, dans le souffle de l'Esprit !