Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mardi 15 mai 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.447 : Elle m'a dit : "Je reviendrai"

Cette mamie n'était pas une habituée de la messe du dimanche ; elle n'y venait que très rarement. Dimanche il y a huit jours, son petit-fils, qui devait avoir un rôle actif lors de la messe mensuelle des familles, lui a demandé si elle viendrait. Celle-ci a accepté et le miracle s'est produit : à la fin de la messe, la mamie, toute heureuse, a déclaré à son petit-fils : "C'était très bien ! Je reviendrai !"
J'ai trouvé cela très beau : l'évangélisation à l'envers, si je puis m'exprimer ainsi ; la transmission du bas vers le haut, pour prendre une expression spatiale un peu maladroite, mais qui fait référence à un texte bien connu de Khalil Gibran : "Vous êtes les enfants de vos enfants."  D'ailleurs, j'ai déjà cité à plusieurs reprises, dans ce blog, des exemples d'enfants qui tirent vers Dieu leurs parents par la main.
Mais en l'occurrrence, je voulais aussi mettre l'accent sur cette attitude qui fait que, lorsque l'on est profondément satisfait de quelque chose ou de quelqu'un, "l'on y revient", comme on dit ! Lorsqu'un plat s'avère succulent, l'on en regoûte volontiers. Quand le contact avec une personne vous fait du bien, vous avez envie de la revoir. Si un film vous a marqué, vous le revisionnez avec plaisir. Un petit coin de France vous a donné du bonheur, vous avez hâte d'y retourner. Ce professeur qui vous a tant appris, vous le retrouvez avec plaisir. Ce morceau de musique qui vous a fait planer, vous souhaitez le réentendre, sans jamais vous en lasser...
Un paroissien me disait la semaine dernière : "Depuis que j'ai commencé à prendre un petit moment, tôt chaque matin, pour lire tranquillement la Parole de Dieu du jour et la méditer brièvement, je ne peux plus m'en passer, tant cela me fait du bien ! Chaque jour, j'y trouve ce que j'attends, et chaque fois, j'ai l'impression que cette parole a été écrite spécialement pour moi ! Cela m'émerveille vraiment !" Tout est dit ! Et l'on a envie d'y revenir. En effet, lorsque l'on fait l'expérience intime de la rencontre avec le Seigneur, que ce soit seul ou en proximité avec d'autres, comme cette mamie prise par la belle atmosphère de prière lors de la récente messe des familles, il se passe au fond de nous-même quelque chose de profond. C'est comme un déclic. Une porte qui s'ouvre, et par laquelle, enfin, Dieu peut entrer pleinement.
Quand alors on a eu la joie de le rencontrer, on a envie d'y revenir. "J'y reviendrai", se dit-on alors. Non ! Vous y êtes déjà, vous y êtes toujours. Ainsi que Jésus nous le redit sans cesse en effet, dans les textes de Saint Jean que nous lisons et relisons durant ce temps pascal : "Demeurez dans mon amour." (Jean 15/9)
Pas besoin alors d'y revenir : on y est déjà !  On y demeure toujours !

0 commentaires: