Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 30 avril 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.432 : Quelle est notre vocation ?

C'était hier la journée annuelle de prière pour les Vocations.  Avait lieu en même temps la fête diocésaine à Chaillé-les-Marais.  Bravo aux 400 personnes courageuses qui, malgré la pluie et le vent, n'ont pas hésité à venir partager ce temps fort de prière, de partage et de bonheur. N'est-ce pas cela, la vocation du chrétien ? Continuer d'avancer, de bouger, de se mélanger, d'espérer, même si le soleil n'est pas de la partie, même si les obstacles sont immenses, même si les vents sont contraires, même si la facilité n'est pas au rendez-vous...
Personnellement, j'ai éprouvé beaucoup de plaisir à retrouver des amis d'un peu tous les coins de Vendée !
Auparavant, hier matin, à Montreuil, je baptisais une petite Domitille au cours de l'eucharistie, devant une église comble. Tandis que cette enfant était plongée entièrement dans la cuve baptismale, j'expliquais aux chrétiens présents que la vie chrétienne, c'est cela : se laisser plonger totalement, tout au long de son existence, dans l'immense océan d'amour du Dieu vivant. C'est alors que l'on prend mieux conscience en effet de la vocation spécifique qui est la nôtre ; et elle n'a rien de banal !
Pour prendre un exemple, dans mon billet d'hier, je disais que la vocation de quelqu'un qui a une jolie voix, ou même, qui ne dispose que d'une voix bien ordinaire, c'est peut-être aussi d'aller chanter lors d'un mariage, pour les raisons que je donnais.  Si je suis bricoleur, ma vocation est peut-être de repérer des choses à remettre en état ou à réparer : dans les églises ou les salles paroissiales, mais aussi, chez des voisins dans la peine ou en difficulté.  Si j'aime la liturgie, je peux veiller à ce que tout soit bien préparé pour les cérémonies. Si je suis à l'aise avec les enfants, pourquoi ne pas me proposer comme catéchiste ?  C'est possible à tout âge. Si j'ai le souci du bien commun, pourquoi ne pas m'engager, dans une association, un syndicat, un parti ?  Les chrétiens ne doivent pas être absents de ces lieux où se travaille l'avenir de notre société !
Cette semaine, une dame, exigeant absolument d'avoir une messe dans un relais de la paroisse le jour qu'elle a fixé, sans tenir compte du planning des messes en cours, m'a agressé en ces termes : "Mais que font les curés ? Où sont-ils le dimanche ? Vous ne pouvez pas trouver un prêtre pour nous ? En tout cas, pour la famille, c'est ce jour-là qui nous convient !" J'ai essayé de lui répondre calmement. Puis, je lui ai demandé combien elle avait d'enfants, si elle avait eu des garçons, si elle était croyante. "Ah oui !"  M'a-t-elle répondu ! Alors, je lui ai posé la question suivante : "Avez-vous, ne serait-ce qu'une seule fois, essayé de montrer à vos garçons, vous qui vous dites croyante, la beauté du rôle du prêtre ? Avez-vous prié le Seigneur pour qu'il appelle l'un de vos enfants à son service ? Avez-vous suivi le catéchisme de vos enfants ? etc..."
La réponse a été très pauvre, je m'en doutais ! Je lui ai dit alors : "Heureusement que tout le monde n'a pas fait comme vous ! En effet, dans ce cas, vous n'auriez pas en ce moment, au bout du fil, l'un de ces curés qui ne f... rien pour vous écouter et essayer d'arranger les choses au mieux avec vous !"
La vocation, cela concerne bien tous les baptisés !

0 commentaires: