Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 21 avril 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.423 : "Il n'y a plus de jeunes..."

Je viens de découvrir un édito de Mgr Albert Rouet, dans son bulletin diocésain, tandis qu'il était encore évêque de Poitiers, à propos de la présence des jeunes dans les célébrations.

"Il n'y a plus de jeunes... Mais si, il y a plein de jeunes, mais ils sont à côté de nous et nous ne les voyons pas. Enfin, si, nous les voyons d'un peu loin, avec  la vue de nos âges !  Nous nous lamentons beaucoup sur eux, sur leur absence à nos célébrations. Je ne suis pas sûr que ces jérémiades les incitent à venir nous rejoindre. Donc, ouvrons les yeux.

Visite à la paroisse Saint Tant-Pis.
Depuis vingt ans, un même petit groupe s'occupe de tout. Les habitués de la messe dominicale placent les enfants du catéchisme sur les bancs où ils s'asseyaient en leur enfance. Il ne faut surtout pas que les enfants bougent : ils n'ont qu'à suivre. Deux ou trois fois l'an, ils ont le droit de porter une veilleuse. D'ailleurs, les enfants, ça fait du bruit...
L'assemblée du dimanche ignore d'ailleurs que bien d'autres enfants suivent le catéchisme : entre les deux groupes, il n'y a aucun contact. Inutile de dire que, dès la profession de foi, les jeunes s'envolent. Il n'y a plus de jeunes.

La paroisse Saint Tant-Mieux.
Cette paroisse, par contre, s'est dit qu'elle aurait les jeunes qu'elle inviterait. A leur tout, les enfants du caté préparent la prière dominicale pour toute l'assemblée. Eux choisissent les chants, se placent au milieu des autres. La chorale chante avec eux.
Dans l'équipe liturgique, des ados donnent leurs suggestions et se chargent d'inviter d'autres jeunes. Un jour, on a vu débarquer un orchestre de jeunes de la commune : ils ont placé des fils électriques partout. Les jeunes ont remercié pour l'invitation ; ils ont promis de revenir.
Tout la communauté entoure un jeune qui se prépare au baptême et participe à ses étapes. Il paraît qu'on a trouvé des adultes pour accompagner un club ACE ainsi que les scouts. Comment se fait-il que dans cette paroisse, il y ait des jeunes ?"

Bien sûr, ceci ne décrit pas forcément ce qui se passe chez nous, où de beaux efforts sont réalisés auprès des enfants et des jeunes. Mais on peut toujours faire plus. Puisse ce message de Mgr Rouet nous aider à mieux nous sensibiliser à la place des enfants, des jeunes et de leurs parents dans nos liturgies dominicales !

0 commentaires: