Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mardi 17 avril 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.419 : "Le vent souffle où il veut !"

Tandis qu'hier soir, lors de l'eucharistie en l'église Notre-Dame, je lisais le passage de l'évangile de Jean dans lequel Jésus cite ce proverbe selon lequel "le vent souffle où il veut" (Jean 3/1-8), à l'extérieur, au même moment, comme en tous ces jours, le vent soufflait fort ; étonnamment froid pour cette mi-avril d'ailleurs.
Ah ! Le vent, tant chanté par les poètes ! Emile Verhaeren par exemple :
"L'avez-vous rencontré le vent
Au carrefour des trois cents routes
Criant de froid, soufflant d'ahan
L'avez-vous rencontré le vent ?"
"Tu ne sais ni d'où il vient, ni où il va", nous dit encore Jésus en saint Jean. Vent de l'esprit et vent de l'amour ; vent de l'espérance et vent des grands espaces ; vent de liberté et vent des renouveaux. Et si nous prenions le temps d'écouter le vent, de nous laisser bousculer, purifier, nettoyer par lui ?
Et si le vent voulait nous entraîner quelque part ? Hors de nous-mêmes, hors des sentiers battus, hors des plaines tranquilles et refermées sur elles-mêmes ?
Ce vent qui, tout au long de la Bible, représente la si belle image du souffle créateur du Dieu vivant. Depuis le souffle de Yahvé à l'aube des temps jusqu'à ce grand vent qui entraîne les baptisés sur la route des renaissances... Le souffle vital de Dieu sur l'homme, par lequel il nous offre de participer à sa propre vie.
"Le vent souffle où il veut." Symbole de l'immense liberté de Dieu, capable de rejoindre ainsi tout homme, quel qu'il soit et où qu'il soit, dans son Eglise comme tout à fait en-dehors d'elle, permettant ainsi à tous de faire la vivante expérience de l'Esprit de Dieu.
Ainsi que nous le chantons lors de la fête de la Pentecôte :
"Ouvrez vos coeurs au souffle de Dieu,
Sa vie se greffe aux âmes qu'il touche (...)
Ouvrons nos coeurs au souffle de Dieu,
Car il respire en notre bouche
Plus que nous-mêmes !"

0 commentaires: