Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 6 avril 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.414 : Cloués sur la Croix !

Souvent, les amis lecteurs de ce blog me disent qu'ils s'y retrouvent, car c'est un blog de "bonnes nouvelles" ; et tel est bien mon objectif en effet : en un monde où l'on voudrait nous obliger à croire que tout va sans cesse de plus en plus mal, que vous et moi, nous sommes tordus, perdus, incapables et foutus, redonner de l'espérance, n'est-ce pas la tâche la plus haute ! A l'exemple de ce qu'a fait Marie, il nous faut écraser le serpent du mal sous le talon de notre espérance !
En ce Vendredi-Saint, je voudrais poursuivre ce but, et de la façon suivante : en nous invitant à lever les yeux vers la Croix du Christ, pour y déposer toute la souffrance du monde, et retrouver ainsi le courage de l'assumer et de la combattre fermement :
- ce jeune dont tout le monde se moque au collège
- ces jeunes soldats maliens qui étaient envoyés au combat dans le grand nord du Mali, sans armes, sans nourriture, sans moyens suffisants
- ces personnes handicapées auxquelles l'on fait parfois sentir qu'elles sont gênantes
- ces personnes en recherche d'emploi qui ne reçoivent aucune réponse à leurs envois de CV
- ces Indiens d'Amazonie auxquels on vole leur forêt
- ces habitants de Gaza enfermés dans leur territoire comme dans une prison
- ce jeune couple qui vient de perdre un enfant
- ces victimes innocentes du tueur désaxé de Toulouse et Montauban
- cette jeune femme harcelée de façon anonyme à son travail, par un autre désaxé
- ces ruraux qui sautent sur des mines anti-personnel, anonymes et invisibles
- ces migrants qui quittent, en pleurs, leurs familles et leurs pays pour aller tenter leur chance ailleurs...
Vous allez penser : "il a oublié ceci, il n'a pas parlé de cela..." C'est vrai, je n'ai pas cité toutes les situations possibles de malheur sur la planète ! Mais c'est à vous de poursuivre cette liste, d'être attentifs, en ce Vendredi-Saint, à tous ceux et celles qui, autour de nous ou loin de nous, sont cloués avec le Christ sur la Croix.
Si vous avez un moment, je vous invite à méditer aujourd'hui le psaume 22 (21), celui que l'on appelle "La prière du Christ en Croix" :
"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?
Que tu es loin de mon appel, loin des paroles que je crie !
Le jour, j'appelle, mon Dieu, et tu ne réponds pas ;
la nuit, je ne trouve pas de repos (...)
Je suis comme un vase qui perd l'eau, tous mes os se disloquent (...)
Une meute de chiens m'entourent (...)"
Et puis, voici que, dans la suite de ce psaume, ce cri de douleur se transforme peu à peu en acte d'espérance et de louange : la prière au Seigneur a porté du fruit :
"Car il n'a pas méprisé le malheureux dans sa misère !
Il ne lui a pas caché son visage,
il l'a écouté quand il criait vers lui (...)
La terre entière se souviendra et reviendra vers le Seigneur,
Toutes les familles des nations se prosterneront devant lui."
Tout ne s'arrête donc pas à la Croix : la vie chrétienne, la grâce de Pâques, c'est le passage du Vendredi-Saint à l'aube pascale, de la mort à la Vie !

0 commentaires: