Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 27 avril 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.429 : Savoir dire merci

Récemment, l'on me disait de quelqu'un : "On dirait que ça lui écorcherait la bouche de dire merci !" C'est quand même incroyable : des gens auxquels d'autres rendent service, et qui ne jugent pas utile d'exprimer la moindre reconnaissance !  Comme si tout leur était dû, ou comme si les autres étaient à leur service. Un réflexe d'enfant gâté en quelque sorte, mais en prenant le terme "gâté" dans le sens qu'on lui donne au Mali ou dans l'Afrique de l'Ouest : quelqu'un de "gâté", c'est quelqu'un qui est mal foutu, tordu, et dont il vaut mieux se méfier, vu sa façon de se comporter.
Heureusement, les personnes sachant manifester leur reconnaissance sont, quant à elles, innombrables. Si je m'en tiens à ce que j'ai pu voir hier, j'en ai fait l'expérience quasiment à tout moment de la journée. Simplement quelques exemples : un couple de SDF est passé au presbytère demander de l'aide ; une responsable de Saint Vincent de Paul, sollicitée, a alors pris le temps de venir jusqu'au presbytère pour les rencontrer ; elle a eu un échange avec eux ; ceux-ci lui ont exprimé leur merci de façon touchante. Hier matin, j'assurais une sépulture ; en ouvrant ma boîte à l'instant, je trouve le message suivant : "Un très grand merci pour votre accompagnement. La qualité de la cérémonie a touché tous nos proches, croyants ou en recherche." Lors de la rencontre du conseil d'administration de l'association des amis du patrimoine religieux de la paroisse, hier soir, le responsable du récent Festival du chant sacré a remercié tous ceux qui avaient oeuvré magnifiquement à la belle réussite de cet important événement.  Une maman-catéchiste a déposé au frigo du presbytère un succulent gâteau qu'elle avait préparé pour remercier les enfants du caté de leur belle participation à la catéchèse. Une religieuse m'a remercié pour mon homélie de dimanche dernier sur les apparitions du Christ ressuscité.  Cela me fait penser qu'avant-hier, tandis que je rendais visite à Louis et Alice, ils ont passé leur temps, au lieu de se lamenter sur leur sort, à remercier les nombreux amis qui viennent les visiter, les personnels qui les prennent en charge avec tant de délicatesse, la paroisse à laquelle ils sont tant attachés, même s'il ne leur est plus possible, vu leurs handicaps, de participer aux cérémonies. Reçu également le mail suivant, de la part du jeune couple dont j'ai présidé le mariage samedi dernier à Sérigné : "Un très grand merci pour cette très belle cérémonie de mariage, qui a créé une ambiance exceptionnelle sur l'ensemble de la journée". Un dernier fait, pour ne pas vous lasser : celui de la librairie Agora, de la Roche sur Yon, que je n'ai pourtant pas démarchée, me remerciant d'avance de lui envoyer des exemplaires des 4 tomes de "Ma paroisse.com".
Quel contraste avec les gens, peu nombreux, Dieu "merci", qui ne savent que se plaindre et ignorent le sens du mot "merci" ! Ainsi que le disait ce grand spirituel, Maître Eckhart : "Si tu remerciais Dieu pour les joies qu'il te donne, il ne te resterait plus de temps pour te plaindre."
En cette période de printemps où fleurissent les pâquerettes et le muguet, la réflexion suivante de Marcel Proust est bien agréable aussi : "Soyons reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur : elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries."
Et enfin, cette note pleine de confiance de Shakespeare : "Vois comme cette petite chandelle répand au loin sa lumière ! Ainsi rayonne une bonne action dans un monde malveillant."
A vous tous, chers internautes, un immense merci de votre soutien fidèle !

2 commentaires:


Anonyme a dit…

Merci !
Pierre-André Metay

Denise Bodin a dit…

Merci pour tous ces billets riches de bonnes nouvelles, où rayonne, chaque matin, la lumière de l'Evangile.