Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 30 mars 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.407 : "J'attends les résultats !"

"Mon médecin m'a envoyé faire des analyses ; je suis allé voir un spécialiste ; j'attends les résultats !" Voilà ce que l'on entend quasi quotidiennement de la part d'une foule de gens, souvent inquiets. Ils se demandent alors ce qui les attend, s'ils pourront poursuivre au même rythme leurs activités, s'il n'y a pas un cancer en germe, s'il ne va pas falloir subir une opération. Et les uns et les autres de leur dire : "Ne t'inquiète pas ! Si cela se trouve, ce n'est pas grave. Regarde donc un tel : il s'en est bien sorti !" Oui, mais l'inquiétude demeure, et l'incertitude aussi. L'on a alors l'estomac un peu serré, et l'on ne regarde plus tout à fait les personnes et les événements de la même façon : "Ah, lorsque j'étais plus jeune, je n'avais pas tous ces soucis !"
Question : comment intégrer tout cela dans notre projet de vie ? Comment continuer à exister, à agir, à aimer avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête ? Comment accompagner les personnes qui, autour de nous, perdent pied ainsi ? Comment cette incertitude peut-elle nous apprendre quelque chose, nous inviter à vivre d'une autre façon, à exister autrement ?
Et si c'était l'occasion de redécouvrir l'existence, sous un jour nouveau ? D'apprécier au jour le jour les regards fraternels, les sourires, les gestes fraternels, les rayons de soleil, si ténus soient-ils, et tous ces menus cadeaux que la vie continue de nous offrir ?
Non, tout n'est pas perdu ! Tout ne va pas s'arrêter ainsi ! Même si le chemin, désormais, ne sera plus le même. Même si, à l'avenir, il va falloir économiser ses forces, avancer au ralenti, savoir s'appuyer davantage sur les autres, ne plus vouloir en faire autant.
Personnellement en tout cas, chaque fois que quelqu'un me dit : "J'attends les résultats", j'essaye de le prendre aussitôt dans ma prière, sur le champ, tandis qu'il me parle encore. Je crois profondément en effet que le plus beau des cadeaux, l'aide la plus totale que notre pauvreté humaine puisse offrir, c'est de remettre la personne entre les mains du Père, pour qu'il la soutienne de l'intérieur et l'accompagne sur son chemin. Peut-être, souvent même, cette personne éprouvée n'a plus, en effet, la force de prier !
"Je mets mon espoir dans le Seigneur ! Je suis sûr de sa parole !" De toute façon, avant même notre prière, le Seigneur est déjà là, présent, actif, aimant, au plus profond du coeur de la personne, pour l'accompagner sur le chemin de la guérison intérieure et de la paix !

1 commentaires:


Père Gaignet a dit…

juste deux petits commentaires: d'abord la jeunesse malheureusement n'est pas gage de bonne santé et ensuite c'est bien dommage qu'il faille attendre un "pépin" petit ou gros pour regarder la vie autrement!
C'est chaque jour quand tout va bien qu'il faut se réjouir et rendre grâce et quand l'épreuve survient vivre la confiance et l'espérance! Plus facile à dire qu'à vivre, je sais......Et c'est pourquoi nous avons tous besoin de la prière des uns et des autres.

ELIANE FQ