Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 18 mars 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.395 : 50 ans d'oecuménisme

Même si le temps, hier, n'était pas de la partie, c'est avec enthousiasme que nous avons vécu cette journée marquant le 50° anniversaire de la première rencontre oecuménique en Vendée ! De façon un peu pionnière, cela s'est passé avant même le Concile Vatican II, grâce à la rencontre de deux serviteurs de l'Evangile particulièrement ouverts, audacieux et clairvoyants. Quel bonheur de les retrouver hier, toujours aussi jeunes et déterminés, 50 ans après, sur les lieux mêmes de la 1° rencontre, à Foussais-Payré : le pasteur Pierre Dumas et l'abbé Pierre Hervouet. Que de chemin réalisé depuis ! Mais cela ne s'est pas fait en un jour. Ainsi que nous l'a expliqué le pasteur Dumas : "On avait l'impression alors de soulever une montagne !" L'abbé Hervouet ajoutant : "Nous nous sommes dit alors : ce que nous pouvons faire ensemble, faisons-le."
Un bon nombre de personnes, surtout l'après-midi, ont participé à cette rencontre du cinquantenaire, qui a débuté, en matinée, par une marche de 13 kms dans notre histoire, avec dix haltes commentées : du Temple de Villeneuve, en pleine campagne, où officiaient des pasteurs clandestins, jusqu'au prieuré de Payré, où l'on obligera 52 personnes à abjurer pour rejoindre l'Eglise catholique entre 1681 et 1686, en passant par le logis de la Touche, où sera créée la première église protestante à Foussais, etc... En marchant ensemble ainsi dans notre histoire, nous avons un peu mieux pris la mesure, à la lumière du passé, de la richesse et de la fraternité qui, fort heureusement, nous unissent désormais, et plus solidement que jamais.
Journée particulièrement riche, alternant marches, informations historiques, temps de pique-nique-partage, visite "oecuménique" du bourg de Foussais, concert de chants sacrés issus tant de la liturgie catholique romaine que du répertoire protestant, avec le magnifique choeur Graduale, table ronde sur l'histoire de l'oecuménisme en Vendée, présentation des objectifs essentiels actuels de l'Eglise réformée et de l'Eglise catholique, célébration d'action de grâce en l'église de Foussais, présidée conjointement par Mgr Castet et le pasteur Valérie Mitrani, responsable de la région Ouest, avec l'appui de la très belle chorale Saint Hilaire de Fontenay-le-Comte, la participation de plusieurs centaines de personnes et la présence appréciée de frères Anglicans : c'était une journée à ne pas manquer !
Le tout avec le soutien actif de la municipalité de Foussais-Payré et ses conseillers, Monsieur le Maire, Daniel Aubineau, ayant participé tant à la marche qu'à l'ensemble de la journée, fort bien organisée grâce au savoir-faire des gens de Foussais-Payré et de leurs prêtres, ainsi que des membres locaux des paroisses catholique et protestante.
Ainsi que nous l'avons chanté de tout coeur au cours de la célébration finale, ce chant emblématique de toute une histoire de la marche de l'humanité vers son unité :
"We shall overcome, we shall overcome, we shall overcome some day,
Oh deep, in my heart, I do believe, we shall overcome some day."
Telle est notre espérance et notre joie !

0 commentaires: