Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 12 mars 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.389 : "Roues de secours", ou "Pierres vivantes" ?

Hier, à l'entrée de l'une des messes que j'ai célébrées, une personne de passage, originaire de Fontenay, m'a posé la question suivante : "J'ai lu, sur une feuille de messe, que chaque année, sur Saint Hilaire de Fontenay, la collecte paroissiale progresse largement, de 54.000 euros l'an passé, par exemple, à 62.000 aujourd'hui. Comment vous faites ? Nous, dans notre paroisse, à l'ouest de la Vendée, la collecte baisse d'année en année..." Je lui ai dit : "Les Fontenaisiens et les habitants des autres communes de la paroisse ne sont pas plus malins que les autres, mais ils ont compris qu'ils étaient des "pierres vivantes", selon la belle expression de saint Pierre (1 Pierre /5), et que s'ils veulent que leur Eglise tienne debout, ils doivent lui en donner les moyens."
Ce week-end d'ailleurs, à toutes les messes de la paroisse, la feuille liturgique comportait un volet donnant une liste importante de postes ou responsabilités en attente de personnes susceptibles de les prendre en charge, dans les multiples domaines relevant de la vie et de l'animation d'une vie paroissiale qui ait du goût.
Durant l'homélie, j'ai rappelé qu'il ne s'agissait pas là de trouver des personnes pour "aider les prêtres", incapables, les pauvres, de tout assurer, mais bien plutôt, de permettre à chaque baptisé de prendre la place qui devrait être la sienne, de par son baptême, dans l'édification de l'Eglise et la mission. Il ne s'agit pas en effet de considérer les chrétiens laïcs comme de simples "roues de secours", que le curé s'emploierait à sortir péniblement du fond du coffre de la voiture-paroisse pour remplacer un prêtre fatigué comme on le ferait pour une roue crevée ! Le service de l'Eglise, en effet, est d'une autre dignité. Je vous cite à ce sujet ce qu'a dit le Concile Vatican II par rapport à la place éminente du laïcat dans le Peuple de Dieu : "Participant à la fonction du Christ, prêtre, prophète et roi, les laïcs ont leur part active dans la vie et l'action de l'Eglise. Dans les communautés ecclésiales, leur action est si nécessaire que, sans les laïcs, l'apostolat des pasteurs ne peut, la plupart du temps, obtenir son plein effet." (Décret sur l'Apostolat des laïcs, § 10)
Cet appel portera-t-il des fruits ? C'est maintenant l'affaire de Dieu, et de la conscience de chaque paroissien ! Magnifique symbole cependant : à l'issue de la deuxième messe, la première personne qui s'est approchée de moi, suite à cet appel, était une petite fille de dix ans, qui m'a dit s'être sentie concernée ! L'Eglise a donc encore un bel avenir sur la paroisse ! Merci à vous tous, chers paroissiens, ainsi qu'à tous les paroissiens du monde !

0 commentaires: