Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 10 mars 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.387 : Ca sert à quoi, un prêtre ?

Hier après-midi, dans le cadre d'un temps fort de catéchèse au collège Saint Joseph de Fontenay-le-Comte, un certain nombre de témoins avaient été invités à rencontrer les jeunes. Personnellement, j'ai pu rencontrer quatre classes, pour un échange libre sur le rôle du prêtre et sa mission. L'un des jeunes m'a demandé : "Ca sert à quoi, un prêtre ?" Cela a été pour moi l'occasion, à partir d'un certain nombre de petits faits, d'expliquer le sens de la présence d'un prêtre dans une communauté. En résumé, j'ai souligné deux pistes : le prêtre est là pour servir les gens et, d'autre part, son rôle est de mettre les personnes et les groupes sur le chemin de Dieu et de la fraternité.
Servir les gens, par exemple, en étant présent, autant que faire se peut, lors des grands moments de l'existence de chacun : baptêmes, catéchèse, mariages, joies et drames divers, deuils. En lien avec des laïcs le plus souvent, il permet aux uns et aux autres de découvrir le sens profond de ce qu'ils vivent et de construire leur existence sur du solide.
Egalement, il offre, à tous ceux qui le désirent, des occasions, des moyens de se rencontrer, de s'écouter, de se comprendre, de s'estimer. A travers les Cafés-Théo par exemple, autour de grands problèmes de la vie ; ou, autre exemple, par l'organisation de rencontres régulières avec des croyants musulmans. L'accompagnement fait dans les équipes EDC (Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens), ACI (Action Catholique en milieux Indépendants) ou autres permet aussi un réel service de la réflexion au service d'une action de transformation du monde dans le sens de l'Evangile. C'est aussi le sens des billets quotidiens sur ce blog bien entendu.
Plusieurs jeunes ont dit que, pour eux, le prêtre, c'est quelqu'un qui prie. Cela m'a heureusement surpris ! C'est vrai que le prêtre ne travaille pas à son compte. Il n'est que le serviteur de Dieu, et de ses paroissiens ; et cela, à 100%. C'est Lui, et ce sont eux, ses maîtres ! Au milieu d'une population, le prêtre a pour objectif, avec tous ceux qui l'entourent, de conduire la prière, de marcher vers Dieu, d'entraîner tous ceux qui le souhaitent vers la lumière de l'Evangile, de travailler à bâtir la fraternité, l'entente entre les membres des familles, entre les différents groupes, les religions, ainsi qu'entre croyants et non croyants. Chaque jour, le prêtre porte tout cela dans sa prière. J'ai écrit à diverses reprises, sur ce blog, que je présentais matin et soir, chaque jour, au Seigneur, tous les lecteurs de ce blog par exemple, tous les paroissiens se Saint Hilaire de Fontenay et de Notre-Dame des Sources (Fontaines) dont je suis le curé, et toutes les populations de ces territoires. C'est cela, mon rôle essentiel.
Mais, penserez-vous peut-être, ce beau programme, le tenez-vous vraiment ? Je suis malheureusement loin d'être un saint, mais, autant que mes forces et mes limites me le permettent, et malgré l'âge qui avance, je m'efforce d'y être fidèle, avec votre appui, et grâce à la prière de tous, ce dont je vous suis infiniment reconnaissant !

1 commentaires:


Annick a dit…

Merci père Olivier pour votre fidélité, votre courage, votre volonté de tenir le terrain alors que les évènéménts et les circonstances vous imposent un champ qui s'élargit de plus en plus.

Les prêtres qui sont autour de moi ont un désir fou de faire partager leur foi vivante et libre. Le ministère du prêtre m'apparait comme celui de l'immense mansuétude de Dieu.
Nos prêtres vivent avec leurs agendas, je veux dire avec tout le poids de leur existence d'hommes engagés aux service des autres. Et ils sont nombreux "ces autres" qui bousculent leur vie sacerdotale, leur pain quitidien.

La vie sacerdotale est, je pense, une "mystique"...une passion évangélique,un engagement de tout l'être,un envoi missionnaire....habitée par l'Esprit. Et ainsi, le prêtre nourrit ma vie chrétienne. Avec une joie spirituelle vraie. Pour moi, seul le prêtre peut conduire à vivre vraiment le mystère du Christ.

Le prêtre est artisan de Dieu, pour maintenant ! Il doit servir la vérité théologique, offrir son savoir dans le concret des rencontres et au coeur de "la foule", chercher à rejoindre le monde des "pauves" ; ce qui suppose qu'il aime résolument ce monde, affirmer que ce monde est aimable.

J'en profite pour remercier tous les prêtres, ces hommes compagnons de route, aventuriers de Dieu, serviteurs d'un monde qui change. Je rends grâce pour votre don et vous confie au Seigneur Jésus.

Annick Ghannemi