Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mardi 7 février 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.361 : Réapprendre à conduire

Depuis deux jours, étant donné l'état des routes, il nous a fallu en quelque sorte réapprendre un peu à conduire ! Tout d'abord, premier obstacle : comment sortir du garage ? Et pas de chance si la voiture a couché dehors, car alors, il faut pas mal d'huile de coude pour dégivrer les vitres ! Ca y est, l'on se trouve sur la route ; à 20 à l'heure, ou bien moins dans les virages, et surtout à l'approche des stops ou des feux, il est possible d'aller faire ses courses. Pendant ce temps, voici quelqu'un qui nous double ! Il y en a qui n'ont peur de rien ! Oh la la, une descente ! Pourvu qu'il n'y ait personne en bas, car si je n'arrive pas à m'arrêter... Et la grand-mère, devant, qui traverse la route ! "Attention, la mamie !" Un peu, plus loin, deux adolescentes s'amusent à se faire peur en courant à petits pas légers sur le trottoir : à cet âge, on arrive toujours à se rattraper !
Chaque fois qu'il neige quelque peu, c'est la même expérience : l'on se trouve par le fait obligé de conduire autrement, de se conduire différemment : bien regarder où l'on roule comme où l'on marche, faire attention à celui qui est devant, ne pas chercher à aller trop vite, prendre son temps pour manoeuvrer, garder son calme, respecter la limitation obligée de la vitesse, ne pas vouloir jouer au malin...
Mais, quand les routes seront enfin dégagées, quand toute trace de neige et de verglas aura disparu, que se passera-t-il ? Aurons-nous retenu la leçon ? Ou retomberons-nous à nouveau dans les ornières de nos mauvaises habitudes : impatience, excès de vitesse, manque de respect par rapport aux autres usagers de la route ?
Et si notre façon de conduire était le révélateur de ce que nous sommes au plus profond ? Calme ou impatient, paisible ou affairé, brouillon ou équilibré ? Faire son examen de conscience au volant, pourquoi pas ?

0 commentaires: