Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 2 février 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.356 : Le métier de parents

De nos jours, un gros accent est mis sur la formation, dans tous les domaines : scolaire, professionnel, sportif, ecclésial et autres, et je crois qu'il faut s'en réjouir ! Mieux vaut en effet entrer dans la vie, exercer une fonction ou jouer un rôle dans la société en sachant où l'on met les pieds ! Je suis d'autant plus surpris de constater que, pour la vie de couple ou le métier de parents, il n'y a pas grand chose de prévu ; ou alors, ce n'est guère suivi. Prenons par exemple la construction d'un foyer ; pour ceux qui se marient à la mairie seulement, qu'est-ce qui existe comme possibilité de se préparer à vivre dans la fidélité avec le même conjoint durant peut-être soixante ans et plus ? Alors que, pour avoir le droit de conduire une voiture, l'on va exiger du candidat des heures et des heures de préparation, étalées sur de longs mois !
Quant à l'éducation des enfants, n'en parlons pas ! Combien de parents tâtonnent, hésitent, le coeur rempli d'inquiétude en découvrant parfois, avec effroi, l'ampleur de la responsabilité qui est la leur face à leur progéniture, qui ne correspond pas vraiment à ce qu'ils en attendraient !
Des associations, de parents d'élèves ou autres, proposent une aide, des lieux de partage, des moyens de formation ; mais avec bien peu de répondant ! Comme si l'on ne comprenait pas bien que le métier de parents, lui aussi, cela s'apprend ! Il n'y a pas de honte en effet à reconnaître que l'on ne sait pas bien faire : tout le monde est passé par là ! Le plus grave serait de fermer les yeux, de faire comme s'il n'y avait pas de problème et de laisser filer les choses jusqu'à ce qu'il soit trop tard ! L'on ne s'improvise pas parents en effet et, dans ce domaine plus que dans d'autres sans doute, il faut accepter de se faire aider ; ou du moins, de partager avec d'autres nos façons de faire et de procéder.
Les chrétiens, quant à eux, ont aussi la possibilité, par-dessus le marché ou avant tout, comme nous y invite la fête de ce jour, qui est celle de la Présentation de Jésus au Temple, de présenter à Dieu leur enfant, de le remettre entre ses mains, et de lui demander de pénétrer en lui et en nous, par sa lumière et son Esprit !
"Et une femme qui tenait un bébé contre son sein dit : "parlez-nous des enfants."
Et il dit : "Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à la Vie (...) Vous êtes les arcs desquels vos enfants sont propulsés, tels des flèches vivantes. L'archer vise la cible sur le chemin de l'infini, et il vous tend de sa puissance afin que ses flèches volent vite et loin (...)." Khalil Gibran : "Le Prophète"

1 commentaires:


Henri Loisance a dit…

Dans ma bibliothèque, la Bible 1277 pages, le Coran 508 pages, le Prophète 78 pages … Toute la spiritualité est dans ces 78 pages, sans dogme, sans interdit, sans guerre. Simplement avec la Sagesse de l’Andalousie du Zohar. Merci Khallil Gibran.

Que tous les Humains vivent la Sagesse du Prophète de Khallil Gibran, avec l’esprit de Jonathan le Goéland de Karl Bach, et … excusez moi, je rêvais ! Bonne journée à vous …