Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 23 janvier 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.346 : Avec les marins du Costa Ecclesia

Connaissez-vous la différence entre le Costa Concordia et le Costa Ecclesia ? Le premier vient de s'empaler tristement sur le rocher de la vanité et de la bêtise, tandis que le deuxième, depuis 2.000 ans, malgré les rochers et les tempêtes, continue de voguer, difficilement peut-être, mais clairement, vers l'infini de l'horizon.
C'est toute la différence entre le Titanic et l'Arche de Noé : l'un mène ses passagers au désastre, tandis que l'autre leur permet de sortir vivants, et même grandis, sauvés en tout cas, de l'épreuve assumée.
J'oubliais : il y a une autre différence entre le Concordia et le paquebot Ecclesia. Le premier avait pour but de faire passer un moment agréable et peinard à ses passagers, qui n'avaient que l'embarras du choix entre piscines, restaurants, soirées dansantes et farniente ; ils étaient simplement là pour se reposer et regarder les autres, les marins, le personnel, s'agiter, à leur service dévoué bien entendu, si sympathique soit-il. Sur le Costa Ecclesia par contre, pas de passagers ! Non, non ! Que des marins ! C'est-à-dire, que des acteurs, que des personnes actives, efficaces, priantes, servantes, pleines de foi, d'espérance et d'humour, animées d'un esprit d'équipe comme l'on en trouve sur ces formidables voiliers qui font le tour du monde, et où chacun joue un rôle irremplaçable et bien précis.
Problème : quand, sur un bateau, l'équipage est divisé, ou incertain, quant à la route à suivre ou aux manoeuvres à effectuer, cela risque de tourner mal, et le bateau peut chavirer ! Cela, Jésus nous le rappelle justement dans l'évangile de ce jour : "Si un royaume se divise, ce royaume ne peut pas tenir. Si une famille se divise, cette famille ne pourra pas tenir." (Marc 3/24-25) Nous savons que certains, sur le Costa Concordia, avaient conseillé au capitaine de ne pas s'approcher aussi près de la côte, mais celui-ci n'a pas voulu les écouter. Sur le paquebot Ecclesia, c'est malheureusement ce qui s'est passé lorsque, il y a près de 1.000 ans pour les orthodoxes, quelques centaines d'années avec les protestants, l'on n'a plus été d'accord sur le chemin à suivre... Il s'en est fallu de peu alors que ce grand navire aille précéder le Titanic dans les bas-fonds de l'océan de l'histoire ! Dieu merci, il n'en a rien été, même si les dommages ont été immenses ; mais non irréparables cependant. En effet, tout au long des siècles, il s'est toujours trouvé, sur ce paquebot, des marins qui n'ont cessé de manier avec foi, ferveur et ténacité, les avirons de la prière et de la fraternité.
Hier encore, lors de la messe solennelle de 10h30, devant une chapelle de l'Union Chrétienne archi-comble, avec le pasteur Michel Paret, nous avons fait de notre mieux pour permettre au Costa Ecclesia de poursuivre sa course avec détermination et enthousiasme, dans l'unité, déjà là, d'un même amour !

P-S : Il semble d'ailleurs que les marins présents ont apprécié les différentes initiatives prises, durant cette semaine de prière pour l'unité, pour faire avancer le bateau, si j'en crois, outre vos nombreux témoignages de satisfaction, ce mail reçu hier de la part de Dominique, adressé au pasteur Michel Paret et à moi-même :
"Juste un petit mot pour vous remercier et vous féliciter. A l'occasion des voeux oecuméniques, j'ai trouvé ce temps très réussi, vos interventions à chacun toniques. La cérémonie oecuménique, très réussie aussi, très beaux textes et interventions. Un grand merci de nous entraîner dans ce rapprochement ."

1 commentaires:


B.Tarnier a dit…

Merci, père Olivier, pour cette parabole de circonstance qui l’Esprit Saint nous suggère par votre clavier !
C’est vrai que le double rocher de la vanité et de l’envie stupide commet bien des dégâts dans nos vies, et que les acteurs, les serviteurs de notre société sont souvent ignorés dans les bateaux du monde …
Je me dis aussi que l’Ennemi de l’homme est le diviseur, le menteur et même le singe de Dieu …
Je me réjouis qu’avec Michel Paret et d’autres amis vous ayez pu vivre ces moments d’unité précisément à l’Union Chrétienne, dans la charité et l’inséparable vérité authentiques, ce qui prouve encore que l’Esprit Saint est inlassablement à l’œuvre, à la base, dans les cœurs des croyants, des chercheurs de Dieu …
L’Eglise (une, visible et invisible, sainte et composée de pécheurs, sans exclusive sinon celle du péché contre l’Esprit, comme le rappelait l’évangile de ce jour) est bien ce bateau Ecclesia qui a les promesses de la vie éternelle.
Je suis, nous sommes fiers de notre Eglise, épouse du Christ et fille de Marie qui nous rassemble et nous appelle tous. L’Ecclesia, c’est le peuple des croyants, des rachetés, des vivants, tout simplement, me semble-t-il ! … On en aura, des surprises, à l’arrivée au port de la Jérusalem nouvelle « qui descend d’En-haut » !
Prions intensément pour que cette unité universelle nous soit redonnée à profusion par Notre Seigneur Jésus-Christ qui nous l’a laissée en testament , en héritage d’enfants de Dieu qui est Amour et Vie, don . Amen !
Bernard