Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 21 janvier 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.344 : Chef d'entreprise

Surprise récente d'un paroissien apprenant qu'il existait, sur le Pays de Fontenay-le-Comte, deux équipes du mouvement "Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens" (EDC), réunissant mensuellement, chez l'un ou l'autre, des chefs d'entreprise désireux de réfléchir avec d'autres, à la lumière de l'Evangile, à propos de leurs responsabilités. De la même façon d'ailleurs qu'existent aussi chez nous plusieurs équipes d'ACO (Action Catholique Ouvrière), dont l'objectif est de relire leur vécu selon la grille "Voir, juger, agir", traditionnellement utilisée par les mouvements d'Action Catholique.
Eh oui, il peut y avoir, il y a, des dirigeants d'entreprise qui essayent, comme chacun de nous, de mettre leurs choix, leurs projets, leur vie, en conformité avec l'Evangile. Vous en connaissez forcément. De même que vous connaissez des dirigeants qui, quelle que soit la taille de leur entreprise, même s'ils n'ont que quelques salariés, se battent pour maintenir du boulot, ce qui, de nos jours, n'est pas une sinécure et mérite d'être souligné !
En réunion hier soir, les membres de l'une de ces deux équipes réfléchissaient autour du thème "Diriger en temps de crise", avec des questions telles que celles-ci : "Quelle vision avons-nous de cette crise, tant au plan local que national ou international ? Comment essayons-nous de réagir, de nous adapter ? Quel partage avec nos collaborateurs, qui travaillent avec nous, dans les divers secteurs de l'entreprise ? Comment préparer l'avenir ? Que nous dit l'Evangile par rapport à tout cela ? Une espérance est-elle possible ?"
Il est bon de savoir que des chefs d'entreprise savent prendre du temps, se donner des moments de recul, comme Jésus l'a fait : les décisions sont souvent difficiles à prendre en effet ; elles doivent être mûrement réfléchies, aller dans l'intérêt de tous. Ils essayent de prendre les plus respectueuses de chacun, disons, les moins mauvaises parfois, donner un regard d'espoir.
Nous nous disions hier soir que le dirigeant chrétien a en main des outils pour "réparer " ce monde et l'aider à progresser dans le bon sens : l'Evangile, la doctrine sociale de l'Eglise, les réunions EDC, la réflexion sur les réalités au plan économique, le temps de retraite proposé annuellement... Ces responsables d'entreprise sont très conscients d'avoir à jouer un rôle majeur, dans notre société, au niveau des choix économiques et humains, au plan des initiatives à prendre, des encouragements à donner : non pas critiquer ce monde et ses lenteurs, mais le servir, et créer des conditions qui élèvent l'homme et le rapprochent de ses frères.
D'ailleurs, comme ils se le redisent chaque fois : "Tout ce que nous sommes, nous le puisons dans le Christ ; il nous faut contempler le Christ, afin d'en tirer une vision cohérente pour notre mission au service de la société."
Si tel ou tel désirait des renseignements par rapport aux EDC, ou souhaitait rejoindre ce mouvement, qu'il se fasse connaître.
A chacun de nous, en tout cas, de mettre nos talents et de faire jouer notre intelligence et notre coeur au service de tous !

0 commentaires: