Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 2 janvier 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.325 : Retrouvailles en famille

A l'occasion de la fête de Noël et des festivités autour du nouvel an, il y a eu du mouvement dans les familles ! Certains ont traversé la France ou même sont venues de l'étranger pour retrouver les leurs. Coups de téléphone, sms, échanges de photos, mais surtout, repas en commun, visites ont permis aux liens familiaux de se refaire, de se rafraîchir, de se resserrer. Ce sont alors de grands moments de bonheur durant lesquels, tout en évoquant les souvenirs, l'on retrouve ses racines et le meilleur de notre histoire.
Bonheur fragile, cependant, si j'en juge aux confidences reçues hier matin, avant et après les deux messes que j'ai célébrées : ici, c'est la douleur d'un divorce annoncé ; là, c'est la découverte d'une maladie incurable chez un enfant ; ailleurs, un deuil vient d'assombrir les fêtes de fin d'année ; le plus dur étant lorsque les familles sont divisées.
Mais tout cela est-il irrémédiable ? Deuils, divisions, maladies auront-ils le dernier mot ? Je n'ose pas le croire ! A l'écoute des uns et des autres en effet, je constate par exemple qu'un deuil, c'est aussi l'occasion de renouer des liens, de rassembler les familles : "On ne se voit que quand il y a un mort..." Eh bien, si j'ose dire, c'est déjà cela ! Venant moi-même de perdre une cousine très proche, je suis allé célébrer la cérémonie d'au revoir à Narbonne la semaine dernière : belle occasion de rencontre avec les uns et les autres, de revoir ma petite cousine qui vit au Qatar avec Antoine son mari. C'est cela, les familles aujourd'hui, à la fois dans la distance et la proximité ; et malgré tout, avec le sentiment profond d'un lien indestructible entre nous ; un lien vital qui, au-delà des distances, de lieux, de tempéraments, de convictions, ne peut disparaître ni être étouffé à jamais.
A chaque famille, bien entendu, de savoir trouver les moments, les occasions, les moyens, de maintenir vive et active la petite flamme familiale qui ne demande qu'à éclairer, à grandir et à durer, dans chacune de nos familles ; et cela, pas seulement à Noël ou au 1° janvier ! Sous le regard du Père, pour ceux qui sont croyants !

0 commentaires: