Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 23 décembre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.318 : J'ai rencontré le père noël

L'histoire s'est passée un 24 décembre au soir, tandis que je me dirigeais paisiblement vers l'église saint Jean afin d'y célébrer la messe de la naissance de Jésus. La rue des Loges était bien illuminée et, l'esprit en fête, je chantonnais dans mon coeur "Il est né le divin Enfant" quand, tout à coup, j'aperçus le père noël qui arrivait à ma rencontre.
- Bonsoir, père noël, lui dis-je, enjoué.
- Bonsoir Monsieur le Curé, me répondit-il ! Ca y est, la journée est finie, Noël arrive, je rentre chez moi.
- Comment ça ? Vous rentrez chez vous ? Mais voyons, c'est maintenant que la fête commence, avec Jésus qui naît au milieu de nous aujourd'hui...
- Je sais, je sais ! Mais pour moi, mon travail est fini. Ma mission, c'était de distribuer des cadeaux, des pingouins, des pokemons, des poupées, des nounours aux enfants et de les amuser, ainsi que leurs parents, de grands enfants eux aussi, avec ma grande barbe blanche, ma besace bien remplie et mon gros ventre. Mais à présent, il faut passer aux choses sérieuses ; et là, ce n'est plus de ma mission !
- Comment ça ? Qu'est-ce que vous voulez dire, père noël ? On vous sent un peu déprimé ?
- Non, non, pas du tout ! Mais chacun son rôle ! Moi, j'ai amusé la galerie... Quoique, en distribuant des cadeaux, j'ai quand même essayé de faire comprendre aux parents qu'il ne fallait pas donner n'importe quoi, n'importe comment, à leurs enfants. Mais je ne sais pas s'ils m'ont toujours bien écouté... En tout cas, à présent, je passe le relais à mon grand frère, Jésus, car, à côté de lui, je ne suis rien.
- Voyons, voyons, qu'est-ce que vous voulez dire, père noël ?
- Ouais, eh bien moi, ce que j'ai distribué, c'est des flonflons, des babioles, des trucs souvent inutiles ou, disons, pas de ce qu'il y a de plus essentiel. Tandis que Jésus, ce qu'il vient apporter comme cadeaux, c'est quand même plus important...
- Ah bon ? A quoi vous pensez ?
- Je crois que Jésus, si je me rappelle ce qu'il m'a dit la dernière fois que j'ai parlé avec lui - et je l'ai encore eu à l'instant, juste avant de vous rencontrer, au téléphone portable de mon coeur - ce qu'il apporte, lui, Jésus, ce sont des cadeaux que l'on ne trouve ni dans les boutiques, ni dans la hotte du père noël : par exemple, l'espérance, le bonheur dans les familles, la fraternité, le respect des plus petits, le soulagement pour les malades, la lumière dans la nuit... Tout cela, ça n'a pas de prix !
- Mais alors, père noël, maintenant, qu'est-ce que vous allez devenir ?
- Monsieur le Curé, ne vous inquiétez pas pour moi ! Je prends mon traîneau, que j'ai garé non loin d'ici, dans la rue du Paradis ; je file chez moi pour me changer et je reviens dans quelques instants à l'église saint Jean pour accueillir avec vous le cadeau des cadeaux : Jésus, celui qui vient nous sauver !

P-S : je précise qu'il s'agit ci-dessus d'un conte !

5 commentaires:


Henri Loisance a dit…

Ah ce Père Olivier, quel poète ! Il devrait ouvrir un blog ou écrire des bouquins !

Un billet comme celui là tous les jours, et c’est Noël tous les matins … Merci à lui, et joyeux Noël !
Henri

eliane florentin a dit…

Que la PAIX et la JOIE remplisse tous les coeurs! Je prie très fort pour cet anonyme et tous ceux qui comme lui ne connaissent pas les merveilles du coeur que sont la paix, la joie, la liberté et la sérénité.....Ces valeurs ne dépendent aucunement des circonstances extérieures, certaines personnes écrasées par le chagrin et les difficultés de toutes sortes peuvent en jouir et d'autres qui semblent avoir tout dans ce monde peuvent en être dépourvues, souffrir terriblement, en vouloir au monde entier et ne rien trouver de beau à leurs yeux.
Très Joyeux et Paisible Noël à tous

eliane florentin

Père Gaignet a dit…

Merci à Eliane pour son commentaire très éclairant, faisant référence à un message anonyme assez virulent que, dans un 1° temps, j'avais publié mais que j'ai pensé préférable de retirer.

Henri Loisance a dit…

Si vous saviez qui sont ces anonymes … ! Et bien moi, Henri Loisance, j’aimerais bien savoir ! J’ai pour règle de vie, de parler à visage découvert ou de me taire. C’est parfois peu confortable, mais je me sens bien ainsi.

Monsieur X, si la teneur de votre message est inacceptable, et plus que « grincheux », la structure est raffinée, et le vocabulaire employé traduit un niveau de culture supérieur. Vous connaissez alors certainement le conseil prêté à Lao tseu : «la sagesse consiste à savoir sur quoi on doit fermer les yeux». Je n’avais donc pas, dans un premier temps, réagit à votre message.

Je serais heureux de pouvoir vous rencontrer, ce serait certainement enrichissant pour vous et pour moi. Pour des gens de qualité, nul besoin de violence ni physique ni verbale, pour exprimer ses positions, et affirmer son altérité … dans le respect mutuel et réciproque. C’est la base même de la Démocratie et du « vivre ensemble ».

Si vous souhaitez connaitre mieux le « Henri Loisance » que vous citez dans votre message, visitez mon site : www.henriland.net vous y découvrirez des traces de « sciences humaines », et une adresse mail pour me contacter.

Il y a des temps et des lieux pour chaque chose, le blog du curé est un lieu de paix, sur mon site et le blog joint, on peut croiser le fleuret … avec panache ! A bientôt j’espère.
Henri Loisance.

Daniel BARREAUD a dit…

Pas d'accord avec " Vivre ensemble "No 12 où figurent des voeux et témoignages de 3 élus : ou bien ceux-ci le font en tant que chrétiens et dans ce cas leur qualité respective n'a pas à être précisée ou bien l'arrière pensée électorale de 2012 n'étant pas absente des préoccupations actuelles ce bulletin paroissial n'a plus qu'à devenir municipal ...