Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 14 décembre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.309 : Ceux qui font vivre la paroisse

Hier soir, juste avant la rencontre quasi mensuelle des quinze membres du CPAE (Conseil paroissial pour les affaires économiques), je trouvais dans la boîte à lettres du presbytère une enveloppe de la collecte paroissiale ; celle-ci comprenait un chèque de cent euros (le 98°), accompagné de ce sympathique petit mot du couple donateur : "Avec tous nos meilleurs voeux à la paroisse et à ceux qui la font vivre. Bien cordialement".
Inutile de dire qu'aussitôt, sans livrer de nom bien sûr, j'ai transmis ce message à l'équipe du CPAE, ce qui leur a réjoui le coeur ! Ces personnes en effet, dans l'ombre la plus totale, passent des heures et des heures à compter, à gérer, à réparer, à faire des démarches, à entretenir notre patrimoine immobilier, à suivre des fichiers, à discuter avec des fournisseurs, que sais-je encore, à la poursuite d'économies en tout genre et de moyens nouveaux à inventer pour donner à notre paroisse les moyens financiers d'assurer sa mission.
Rôle ingrat s'il en est, partagé par des dizaines et des dizaines de personnes qui, autour de chacune de nos églises, de chaque salle dépendant de notre paroisse, de chaque activité, ont le souci de gérer au mieux les biens de la paroisse comme les recettes ainsi que les dépenses entraînées par les différentes actions proposées.
Inutile de dire que ces personnes sont parfois surprises de sentir que des paroissiens jettent un regard indifférent sur toutes ces questions financières qui, pour eux, relèvent plutôt de ce que Jésus vomissait : l'argent dans le Temple. Les inconscients ! Savent-ils que leur désintérêt pour les questions financières au sein de l'Eglise pourrait conduire celle-ci à la faillite, et à l'impossibilité pour elle de poursuivre sa mission ?
Souvent, les membres du CPAE s'arrachent les cheveux en constatant que, malgré leurs efforts de conscientisation des paroissiens, nombre d'entre eux continuent froidement à mettre une pièce jaune à la quête, lors de chaque offrande, quand ils ne négligent pas de verser leur obole à la collecte paroissiale annuelle ! N'achètent-ils pourtant pas une baguette de pain chaque jour, pour un prix bien plus élevé ?
Dieu merci, beaucoup ont compris qu'ils avaient une responsabilité à assumer par rapport à la vie et à l'avenir de leur Eglise locale. Ainsi, actuellement, en un peu plus de deux mois, la collecte paroissiale a atteint la somme de 52.000 euros, avec 359 donateurs, contre 54.000 en un an l'an passé. A peu près la moitié des familles ont donné, chacune selon ses possibilités, avec des chèques allant de dix euros jusqu'à plusieurs centaines d'euros et au-delà, les efforts étant proportionnés, ce qui est bien normal, au niveau de vie de chacun.
Le plus extraordinaire, c'est le fait que, nombre de donateurs donnent déjà, et largement, de leur temps, de leurs forces, de leur argent, au jour le jour, pour faire vivre et fructifier les activités diverses dont ils ont la responsabilité ! Cela ne les empêche pas de donner en plus à la quête et à la collecte paroissiale.
Quant à moi, chaque fois que j'ouvre une enveloppe, je rends grâce au Seigneur pour l'offrande qui est faite à son Eglise, "pour la gloire de Dieu et le salut du monde", comme on le dit à la fin de chaque offertoire. Et je confie alors à Dieu la famille concernée, mais aussi, toutes les autres familles également, afin que celles-ci aussi découvrent le sens profond du don "pour Dieu" !
Merci à vous ! Avec mes meilleurs voeux à la paroisse et à celles et ceux qui la font vivre !

- Petit rappel : des enveloppes de la collecte paroissiale sont à votre disposition dans chacune de nos églises, ainsi qu'au presbytère Notre-Dame. Merci !

0 commentaires: