Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 9 décembre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.304 : Que devient l'Union Chrétienne ?

J'ai déjà parlé à plusieurs reprises, sur ce blog, des Soeurs de l'Union Chrétienne, si chères au coeur des Fontenaisiens et au-delà. Pas étonnant qu'hier, 8 décembre, à l'occasion de la cérémonie de fusion avec les Soeurs des Sacrés-Coeurs de Jésus et de Marie, dites de Mormaison, plus de 500 personnes étaient présentes, dont le maire de Fontenay-le-Comte et le représentant de l'Eglise réformée de France. Très belle célébration, présidée par Mgr Castet, au cours de laquelle les Soeurs des Sacrés-Coeurs ont accueilli en leur sein leurs Soeurs "aînées" de l'Union Chrétienne, qui ont derrière elles plus de 300 ans d'histoire et de mission.
Moment très émouvant lorsque chacune des Soeurs de l'Union Chrétienne a été accueillie chaleureusement et embrassée fraternellement par la supérieure générale des Soeurs des Sacrés-Coeurs, Soeur Marie-Claire Jadeau ; celle-ci se déplaçant ensuite pour aller prendre dans ses bras les Soeurs en fauteuil roulant ou plus handicapées. A chacune furent remis alors l'insigne des Soeurs des Sacrés-Coeur ainsi que le petit livre contenant leur nouvelle Règle de vie.
L'on sentait les Soeurs de l'Union Chrétienne à la fois troublées et pleines d'espérance. Inquiètes en effet de devoir sembler laisser derrière elles toute une histoire, une spiritualité, une vie, des perspectives, qui ont jusqu'ici nourri leur engagement et animé, au plus profond d'elles-mêmes, leur existence de consacrées.
Heureuses, malgré tout, comme l'a fort bien exprimé leur "ancienne" supérieure générale, Soeur Louis Nobiron, lorsque celle-ci a déclaré, en substance, à la fin de la célébration : c'est une nouvelle étape dans notre vie, dans le sens d'une plus grande communion et pour enrichir notre avenir à toutes.
Bien sûr, on parlera sans doute longtemps encore, à Fontenay-le-Comte et aux alentours, des "Soeurs de l'Union Chrétienne", de "la Chapelle de l'Union Chrétienne" ; mais désormais, le passage est fait ! Et c'est un bel exemple que ces Soeurs donnent à l'Eglise comme à l'ensemble de notre société, à travers cette capacité qu'elles ont eu de s'associer ; et cela, non pas à la va vite, mais en suivant un processus très précis et très fin permettant que tout se vive dans une merveilleuse compréhension.
A nous tous désormais d'accompagner "nos" Soeurs sur ce nouveau chemin ; en nous laissant nous-mêmes transformer, et par la Parole de Dieu qui nous incite à renforcer sans cesse notre communion, et par l'exemple de ces Soeurs qui ont su inventer un chemin nouveau pour que puisse se poursuivre, jusqu'au bout, leur magnifique mission.
Au nom de la paroisse, de tous les Fontenaisiens, du doyenné, de toute la population du Sud Vendée, je voudrais redire aux Soeurs que, dans notre coeur non plus, l'Union Chrétienne ne disparaîtra jamais de notre reconnaissance, et qu'en même temps, nous les soutenons tout à fait, de notre amitié et dans notre prière, par rapport à ce chemin nouveau qu'elles ont choisi, en fidélité, comme Marie, à l'appel du Seigneur.
Chères Soeurs qui formiez l'Union Chrétienne, chères Religieuses des Sacrés-Coeur, de Fontenay-le-Comte et de Mormaison, du Canada, de la Vendée, de La Réunion et d'ailleurs, un très grand merci de votre magnifique témoignage de consacrées, au service des hommes, des femmes de ce temps, et de l'Evangile !


P-S : je n'ai pas l'habitude de suggérer des commentaires ; mais si aujourd'hui, les uns et les autres veulent s'exprimer par rapport à un tel événement, qu'ils n'hésitent pas ! Merci pour elles ! Et n'hésitez pas à aller visiter le blog de Sœur Emmanuelle à ce sujet !

2 commentaires:


Monique Benoteau a dit…

"Une mort pour une résurrection ! " telle est l'expression, prononcée par une Soeur de l'Union Chrétienne que j'ai rencontrée quelques heures avant qu'elle devienne Soeur des Sacrés-Coeurs. Elle avait tout dit ! Humanité et Espérance, c'est bien ainsi que s'est vécue cette très belle célébration de fusion, sobre et forte. Merci à vous "nos" soeurs de ce beau témoignage de foi et bonne route sur ce nouveau chemin, toujours au service de vos frères, sous le regard de Jésus et de Marie
!Monique B.

Monique Billet a dit…

Je partage le trouble et l'Espérance des soeurs de l'Union Chrétienne que vous soulognez, Père Olivier.
Outre leur activité de service de santé à la Clinique du même nom, rassurante par leur accueil et la qualité des soins prodigués, les soeurs ont aussi pleinement assumé leur métier d'enseignantes au sein d'un établissement catholique des plus renommés: "l'Institution Notre Dame".
Des milliers de filles, élèves externes ou pensionnaires, ont été éduquées, formées, forgées, liées les unes aux autres par cette marque indélébile d'appartenance à une même famille.
Elles étaient "les soeurs", mais elles étaient -et elles le restent encore- surtout nos mères attentives et dévouées, désireuses de faire de nous des femmes dignes de ce nom.
Chères soeurs, merci pour cette célébration qui vous fait désormais rejoindre la congrégation des soeurs des Sacrés-Coeurs de Jésus et de Marie dite des Soeurs de Mormaison, tout aussi proche de nous.
Chères soeurs, la devise de votre projet éducatif rejoint sans aucun doute votre nouvelle Règle de Vie religieuse:
"Vivifiée par la Source, je servirai". Monique BILLET