Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 26 novembre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.291 : Descendre du sycomore

Au coeur de la ville de Fontenay-le-Comte et au pied de l'église saint Jean, depuis des dizaines et des dizaines d'années, elle en a vu passer, des enfants et des enseignants, tous plus passionnés les uns que les autres, cette sympathique école saint Jean ! Une école à taille humaine, ouverte à tous les milieux et toutes les sensibilités, permettant à chacun, qu'il soit enfant, parent ou enseignant, de grandir en humanité et en fraternité, sous le regard protecteur de saint Jean-Baptiste, son illustre protecteur et patron.
Hier matin, j'étais invité par la directrice, Bernadette, et sa sympathique équipe éducative, à partager un temps de réflexion et de prière autour de l'évangile de Zachée. On le voyait, tout chose, perché sur un immense sycomore affiché sur un grand mur de la salle commune de l'école ; et, au pied de l'arbre, interrogateur, Jésus lui-même. Etonnante, cette rencontre ; un peu atypique, même. Il fallait entendre les enfants, conquis, se redire la scène, avec beaucoup d'intérêt et d'attention :
- comment Jésus va-t-il réagir devant ce qu'il a fait, en prenant l'argent des autres pour le donner aux Romains, et aussi, pour en garder pour lui ?
- Jésus ne le rejette pas ; au contraire, il va l'aider à réfléchir, lui pardonner
- Zachée a été content de descendre de son sycomore, où il s'était caché, pour partager l'argent qu'il avait volé
- nous aussi, on ne doit laisser personne dans la défaite !
- on ne doit pas garder son bonheur pour soi, mais écouter les gens qui ont besoin de nous
- Zachée va oublier l'empereur, et son argent ; il explique à Jésus tout ce qu'il a fait, et ce qu'il veut faire à présent
- nous aussi, on est comme Zachée sur son sycomore quand on ne veut pas prêter nos jouets, quand on abîme le travail des autres ; il faut arrêter la violence, la bagarre
Des parents aussi étaient là ; ils se sont réunis entre eux, tandis que les enfants prenaient un moment pour échanger par classes, et eux aussi ont exprimé, devant les enfants, comment ils voulaient descendre également de leur sycomore pour suivre Jésus :
- on n'est pas toujours suffisamment patients envers vous, les enfants
- aux environs de Noël, nous, parents, on donne peut-être trop d'importance aux cadeaux, plutôt que de vous aider à découvrir la naissance de Jésus
- nous, adultes, parfois, on a peur, devant l'avenir ; on s'est dit entre nous : "allez, ça va marcher ; il faut avoir confiance !"
- on a décidé de vous écouter davantage
En terminant cette petite cérémonie, nous avons décidé, tous ensemble, de faire comme Zachée : descendre du sycomore de nos mauvaises façons de faire, pour répondre à l'appel de Jésus et l'inviter à prendre place dans la maison de notre coeur.
C'est ce que tous ensemble nous avons exprimé à travers ce refrain :
"Nous sommes tous aimés de Dieu,
mettons-nous en route avec lui !"

0 commentaires: