Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 21 novembre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.286 : Salon du Livre au Langon

Même au coeur de la Vendée profonde, la vie d'un curé de paroisse ne manque pas de diversité :
- petit déjeuner sympa et prolongé avec Christian, protestant, qui vient de passer deux nuits au presbytère en tant que délégué de Cognac au Synode régional de l'Eglise réformée de France et trésorier de cette Eglise pour la grande région Ouest. Je regrette bien que mes obligations ne m'aient pas permis de participer suffisamment à leurs travaux, auxquels j'étais invité !
- une 1° messe à l'Union Chrétienne, animée, comme toutes les messes de ce week-end sur la paroisse, par les bénévoles du Secours Catholique
- suivie d'une 2° messe à l'église Notre-Dame, avec participation appréciée des talentueux musiciens de la Lyre Fontenaisienne à l'occasion de la sainte Cécile
- baptême de Victorien, remarquablement préparé et animé par les parents, Vincent et Patricia
- démarches pour la prise en charge et la préparation d'une sépulture qui doit avoir lieu mardi
- à 13h30, à la salle polyvalente du Langon, fin de repas et participation au Salon du Livre, à l'invitation de la présidente de l'association ACL (Animation Culturelle Langonnaise), Suzanne Marot, de Mady et d'une très belle équipe de bénévoles, qui ont été récompensés au-delà de leurs efforts. En effet, près d'une trentaine d'auteurs ont répondu présent, et les visiteurs et acheteurs ont été nombreux, occasion pour moi d'écouler déjà un certain nombre d'exemplaires du tome 4 de "Ma paroisse.com". Mais le plus important, ce sont les échanges que permet un tel type de présence ; quelques exemples parmi d'autres :
- cette mère de famille inquiète de voir ses enfants étouffés par Internet et cherchant à comprendre comment et en quoi une présence sur le Net, comme celle que j'essaye d'assurer, peut porter du fruit et à quelles conditions ?
- admiration devant l'impact d'un livre comme celui d'un voisin de table au Langon, Nicolas Deligné, le fils de Claudie, notre secrétaire paroissiale, "A Vingt Cinq ans" (AVC), dans lequel il raconte comment il est arrivé à dépasser son AVC : d'autres personnes, atteintes aussi d'un AVC, sont passées le rencontrer
- échanges multiples avec les gens de passage, chacun me demandant ce qu'un prêtre peut bien mettre tous les jours sur un blog et pour quelles motivations : belle occasion de témoigner, mine de rien, du poids très riche de chaque événement de la vie, tout en invitant à l'espérance
- écoute d'une dame se présentant clairement comme très opposée à ce qu'elle perçoit de l'Eglise. Etonné de nous voir échanger, l'un de ses amis, en passant, lui glisse malicieusement : "Vous arrivez à vous entendre ?" Nous nous sommes quittés bons amis...
En fait, la présence d'un prêtre au coeur de cette vie culturelle locale, tout en semblant un peu surprenante et plutôt décalée, a été finalement bien acceptée. Quant à moi, je ne pouvais m'empêcher de penser aux textes bibliques qui nous étaient proposés en cette fête du Christ-Roi : "La brebis perdue, je la chercherai" (Ezékiel 34/16) ; ou, en paraphrasant l'évangile de ce jour, en Matthieu 25 : "J'étais au Salon du Livre, au Langon, et vous êtes venu m'y rencontrer..."

0 commentaires: