Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 16 octobre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.253 : Les enfants sont nos maîtres !

Tout d'abord, toutes mes excuses aux lecteurs habitués du matin : je vous ai fait faux-bond aux aurores, suite à un problème informatique en effet !
Hier et aujourd'hui, j'ai entendu plusieurs réflexions d'enfants qui ont fait tilt en moi, comme ces questions rapportées par des parents : "D'où vient le vent ?" "Qui c'est qui a fait la première maison ?" Etc.
Ce matin, à la fin du baptême que je célébrais, deux petites filles sont venues me parler, l'une en CM1, l'autre en CE1 je crois. La plus grande avait fait un superbe dessin, correspondant bien au sens du baptême. Elle m'a déclaré : "Tu sais, moi, j'ai toujours cru en Jésus." Je lui ai demandé : "Ah bon ? Parce qu'il y en a qui ne croient pas en lui ?" "Oui, j'ai des copines qui disent qu'il n'a pas existé. Ca doit le faire souffrir ! C'est comme ceux qui ont fait du mal à Jésus et qui ont voulu le faire mourir ; ça, c'est pas bien..." Et voilà que la maman s'approche, me révélant qu'elles ne sont pas baptisées. Sans lui demander quoi que ce soit, je lui réponds alors que, pour des non baptisées, elles ont l'air de vraiment y croire.
Il est toujours très révélateur et très éclairant d'écouter les enfants en tout cas ; et avec eux, c'est toujours un perpétuel recommencement. Ils nous invitent en effet à tout relire autrement, à tout réfléchir autrement, à agir autrement aussi.
Ce matin, au baptême, j'ai remis une petite veilleuse à chacun des trois enfants présents, dont ces deux petites filles, en leur expliquant le sens de cette petite lumière, allumée au grand cierge de Pâques, le symbole de Jésus. Il fallait voir avec quelle attention ils ont écouté, et quel soin ils ont pris de cette veilleuse pendant le reste de la cérémonie.
A la fin, la plus grande m'a dit : "Moi, je veux garder cette lumière ; est-ce que je peux l'emporter ?" Je lui ai dit : "Ca veut dire que tu emportes chez toi, et dans ton coeur, la lumière de Jésus ; mais c'est pour te faire penser à lui, et pour que ta vie soit comme une lumière."
Grâce à ces enfants et à leurs réactions, je me suis senti appelé, moi aussi, à porter sans cesse cette belle lumière de Dieu dans ma propre vie.
Si vous-mêmes, vous avez de belles réactions d'enfants, n'hésitez pas à nous les partager !
Merci !
Publié par Père Gaignet à 13:26

0 commentaires: