Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 7 octobre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.244 : L'univers a un avenir !

La découverte, en 1998, de l'accélération de l'expansion de l'univers vient donc d'être primée par le Nobel de physique 2011. Plusieurs équipes, en effet, ont repéré, grâce à leurs télescopes géants, des événements cosmiques très lumineux, imprévisibles, tout à fait étonnants ; et cela, grâce à l'observation d'une cinquantaine d'étoiles en explosion, des supernovae. L'analyse de leur lumière permettant de connaître les distances dans le cosmos, les astrophysiciens se sont aperçus que ces "chandelles", au lieu de retomber sur elles-mêmes sous l'effet de leur propre masse, au contraire s'éloignaient de plus en plus ; tout semblant se passer comme si une force inconnue s'opposait à cet effondrement gravitationnel, tout en propulsant l'univers vers un au-delà inconnu.
Déjà Hubble, en 1929, avait observé que les galaxies s'éloignaient les unes des autres ; en 1998, les lauréats du prix Nobel 2011 ont montré, quant à eux, que cette expansion s'accélérait, la cause en restant jusqu'ici inconnue. La leçon de tout cela, c'est que notre univers n'est pas statique, ni tourné vers un repli sur lui-même, mais en expansion. Autrement dit, l'univers a une histoire, et un avenir. Mais d'où sort-il ? Du vide ? Cela n'est pas très satisfaisant comme réponse, et plutôt irraisonnable comme explication ! Et où va-t-il ? Les "chandelles" observées, telles des phares dans l'immensité du ciel, nous révèlent donc la probable existence d'un nouveau monde mystérieux, de forces inconnues de nous actuellement, ce qui nous invite à ouvrir largement notre regard en direction de l'infini.
Arrivé à ce stade de réflexion, j'ai pensé utile d'ouvrir mon vieux Lagarde et Michard, souvenir émouvant de mes études secondaires, présentant le texte du philosophe Pascal sur "Les deux infinis", auquel je vous renvoie, et dont je ne peux citer ici qu'un bref extrait :
"Car enfin, qu'est-ce que l'homme dans la nature ? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout. Infiniment éloigné de comprendre les extrêmes, la fin des choses et leur principe sont pour lui invinciblement cachés dans un secret impénétrable, également incapable de voir le néant d'où il est tiré, et l'infini où il est englouti."
Mais vous allez me dire : "Et Dieu là-dedans ? Ne pouvait-il profiter de cela pour se révéler de façon plus claire encore ?" Réponse de Pascal : "Dieu étant ainsi caché, toute religion qui ne dit pas que Dieu est caché n'est pas véritable (...) Il a donné des marques de soi assez visibles à ceux qui le cherchent, et non à ceux qui ne le cherchent pas. Il y a assez de lumière pour ceux qui ne désirent que de voir, et assez d'obscurité pour ceux qui ont une disposition contraire."
En tout cas, de tels faits nous confirment que l'univers est en marche et qu'il a un avenir ! Puisse cette bonne nouvelle éclairer notre cheminement d'aujourd'hui !
Publié par Père Gaignet à 07:48

0 commentaires: