Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 2 octobre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.239 : Un autre monde est possible

Tel était l'axe de la rencontre de redémarrage d'année de l'ACO (Action Catholique Ouvrière), pour le secteur Sud Vendée, hier après-midi et en soirée. Avec un double regard, sur ce qui est lourd à vivre, et sur les raisons d'espérer.
Les difficultés sont multiples, en effet ! Je cite quelques-unes de celles qui ont été partagées, sans ordre particulier : suppressions de postes dans les écoles, le stress au travail, ces enfants qui, parce qu'ils sont noirs, ne sont pas bien acceptés par les autres à l'école, la suppression des Rased (réseaux d'aide et de soutien aux élèves en difficulté), le chômage, l'isolement, tout ce qui pousse à la dépense et à la consommation, le traitement fait à cette famille Tchétchène expulsée de La Roche-sur-Yon vers la Pologne, quels droits pour les intérim ? Des personnes ne se soignent pas faute d'argent (dents, lunettes, oreilles...). Et nous avons aussi plus qu'évoqué les multiples problèmes qui marquent de nombreux peuples dans d'autres pays ou sur d'autres continents.
Face à tout cela, est-il encore possible d'espérer ? Heureusement, là encore, de nombreux faits sont venus montrer qu'un autre monde est possible : tous ces bénévoles qui donnent de leur temps pour les autres dans les associations, les personnes en situation précaire qui sont soutenues et accompagnées, et qui peuvent se tourner vers l'épicerie solidaire du Secours Catholique ou le restau du coeur, la grande soif d'écoute et de dialogue que l'on perçoit, ces gens en difficulté qui ne baissent pas les bras, toutes les solidarités de proximité... Plus largement, nous avons parlé aussi des espérances du printemps arabe, même si tout ne pourra pas être parfait immédiatement, et des initiatives telles que les micro-crédits, qui redonnent des possibilités et des moyens d'avancer aux familles et aux peuples démunis.
Finalement, peut-on avoir quand même un regard d'espérance sur notre humanité, malgré les innombrables échecs et difficultés ? Déjà, réagir, c'est espérer ! Et, à partir de l'évangile de ce dimanche, nous avons longuement partagé à propos de l'attitude de Jésus, qui a donné sa vie pour que l'humanité puisse se construire et exister dans la fraternité. Grâce à lui, "la pierre d'angle" (Matthieu 21/33-43), le mal et la mort ne pourront avoir le dernier mot, nous le savons ! Par sa parole et son exemple, il nous a ouvert la route et montré le chemin. A nous à présent de voir, courageusement, comment poursuivre ce chemin !
Publié par Père Gaignet à 07:45

0 commentaires: