Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mardi 4 octobre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.241 : Versets sataniques, ou cris vers Dieu ?

"Dieu, si tu voulais massacrer l'infidèle !
Seigneur, comment ne pas haïr ceux qui te haïssent ?
Comment ne pas vomir ceux qui te combattent ?
Je les hais d'une haine parfaite."

"Fille de Babylone, promise au ravage,
heureux qui te traitera comme tu nous as traités !
Heureux qui saisira tes nourrissons
pour leur casser la tête sur le roc !"

"Le Seigneur est à ta droite,
il a écrasé des rois au jour de sa colère,
il juge les nations, les cadavres s'entassent ;
partout sur la terre, il a écrasé des têtes."

"A qui le hait, Dieu fracasse la tête ;
à qui vit dans le crime, il défonce le crâne."

Qu'est-ce que c'est que cette façon de parler de Dieu, d'inciter les croyants à la vengeance ? Cela sort sûrement du Coran ? A moins que ce ne soit une fâtiha de feu Ben Laden, condamnant les ennemis de Dieu au feu de la Géhenne pour l'éternité ?
Mais non, vous n'y êtes pas. Ces quelques versets, parmi d'autres d'ailleurs, d'apparence satanique, sont extraits de la Bible : la première citation est tirée du psaume 139, la deuxième du psaume 137, la troisième du psaume 110 et la dernière, je viens de la lire à l'instant dans le bréviaire, à l'office des lectures de ce matin, au psaume 67.
Si je vous ai cité ces textes, c'est suite à une conversation récente dans laquelle mes interlocuteurs m'assuraient que des passages du Coran incitaient les musulmans à la haine et au meurtre, tandis que les textes bibliques étaient plus pacifiques et bien différents. Mais pourquoi cacher tout cela ? De quoi aurions-nous peur ?
En fait, ainsi que le souligne le P. Gasser dans un excellent article de "La Croix" en date du 24 septembre dernier, "la violence de l'homme apparaît ici dans sa réalité la plus crue, qui met Dieu au pied du mur de sa propre création. Une première lecture de ces psaumes de malédiction nous pousserait à constater le naufrage de la parole divine. Pourtant, ce sont là des cris bien réels d'hommes révoltés. C'est à partir du cri que l'abcès est crevé et que coulent les larmes apaisantes."
Puis, si l'on lit ces psaumes jusqu'au bout, l'on s'aperçoit que, sous l'influence apaisante de Dieu, "peu à peu, la parole se mue en prière, et la prière s'élance en chant." Ces psaumes "soupirent après le Dieu de justice qui fait en sorte qu'il n'y aura plus de cri, ou qui garantit qu'il sera répondu au cri s'il se fait entendre."
Chrétiens, nous ne sommes pas meilleurs que les musulmans, ni dans nos textes saints, ni dans nos vies personnelles ; mais chacun de nous se doit de passer du cri d'imprécation à la prière, de se laisser convertir au vrai Dieu, le Dieu d'amour.
Publié par Père Gaignet à 07:27

0 commentaires: